Contact

Si vous avez un site bien positionné dans les pages de résultats Google, il est possible que vous ayez reçu un email vous réclamant un rançon de 1500$. A défaut, l’expéditeur menace de d’user de Negative SEO à votre égard pour vous faire descendre sur vos meilleures postions. Surtout ne paniquez pas, Google a été avertit et a préconisé une marche à suivre, plus ou moins efficace…

Les escrocs, fort d’une bonne connaissance du monde du SEO, expliquent même en détail dans leur email la technique Negative SEO qu’ils comptent mettre en place. Cette dernière utilisera du backlinking abusif et de mauvaise qualité (en utilisant le site XRumer) afin de faire en sorte que Google considère votre site comme WebSpam. Hé oui, il se pourrait que vous voyez apparaître d’un coup des dizaines de milliers de nouveaux liens pointant vers votre site… De quoi vous faire passer pour un Black Hat SEO

Si tel est le cas, la seule solution consistera à désavouer les liens en question et téléchargeant la liste via Google WebMasterTools et en les désavouant via la section concernée dans le même outil.

Une extorsion de fonds pure et simple donc. Surtout, ne cédez pas. Il y a d’ailleurs de fortes chances pour que ce soit juste une menace en l’air… Mais bon, nous ne sommes pas à l’abri que les pirates fassent un « exemple » pour être pris au sérieux… Si vous avez reçu l’email ci-dessous, n’hésitez pas à nous le faire savoir en commentaire !

Email des hackers du SEO

Merci à Abondance et Search Engine Land pour les sources.

PARTAGER :

"Co-fondateur de WebZeen et consultant en Digital Commerce, je suis avant tout un passionné du Web et nouvelles technologies. Ultra-connecté, un peu Geek et toujours à l'affût de l'actu Digitale, je partage News et réflexions personnelles sur WebZeen à mes heures perdues."


Contenus sur le même sujet


8 commentaires

commenter

Dire qu’au siècle dernier les plus beaux coups d’arnaque parlaient de poker ou de billard, aujourd’hui avec XRumer c’est carrément moins sexy.
Ce monde travaille du (black) chapeau.

commenter

Jonas

Et bien personnellement j’y ai eu droit. Pas par ceux-ci en particulier, mais un petit malin a injecté des dizaines de milliers de liens sur un site corporatif.

La corporative n’a pas réagi tout de suite n’étant pas au top du monitoring. Quand on a voulu nettoyer les liens, et bien ils avaient simplement disparu. Coup réussi. 2 pages perdues.

Je précise qu’il s’agit d’une corporative bien lourde. Je pensais pas qu’une boîte de cette taille pouvait être touchée aussi facilement…

Google n’a et n’aura aucun moyen de contrer ce genre de pratique tant que les liens garderont cette importance.

    commenter

    Bastien

    Merci pour ton retour très instructif Jonas !

commenter

Les escrocs sur le net ne manque pas, des petits malins s’amusent avec l’envoi de spam backlinks. Heureusement que Google a été prévenu cela peux faire des ravages.

commenter

Merci pour l’info

commenter

Ca va donner des idées à certaines boites … pour déréférencer les concurrents … c’est surtout ca le problème !
C’est vraiment du n’importe quoi.

commenter

Merci pour l’info. Je partage.

commenter

ça devient vraiment n’importe quoi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *