Contact

On parle de carte SIM embarquée ou encore d’eSIM. Mais le terme importe peu, le résultat est le même: la carte SIM est vouée à disparaître. Selon le Financial Times, l’association mondiale des opérateurs de téléphonie mobile (GSMA) serait sur le point d’annoncer l’arrivée d’une nouvelle génération de carte SIM intégrée directement à chaque terminal (téléphone ou tablette).

Fini le calvaire de commander une nouvelle carte SIM à chaque changement de forfait ou de téléphone, avec tous les problèmes induits du Micro-SIM, Nano-SIM, … Avec l’eSIM, il suffira désormais de choisir son opérateur réseau directement depuis son téléphone. Et c’est bien plus simple comme ça. Apple s’était d’ailleurs penché sur la question il y a quelques années avant de finalement plancher sur une carte SIM universelle dont il voulait être propriétaire du format. Un idylle qui ne sera finalement jamais atteint.

Le choix de l'opérateur sur l'iPad ?

Enfin, la dématérialisation de la carte SIM aura également un avantage en matière d’avancée technologique, car c’est une contrainte de moins à s’affranchir pour les constructeurs de Smartphones et tablettes. Sans avoir à penser à un port spécifique pour la carte, les futurs terminaux mobiles pourront être encore plus fins et laisser d’avantage de place à la batterie par exemple, afin d’en améliorer l’autonomie.

Il faudra en revanche se montrer un peu patient avant de voir arriver sur le marché les premiers téléphones à carte SIM embarquée puisque leur arrivée n’est pas prévue avant au moins un an…

PARTAGER :

"Co-fondateur de WebZeen et consultant en Digital Commerce, je suis avant tout un passionné du Web et nouvelles technologies. Ultra-connecté, un peu Geek et toujours à l'affût de l'actu Digitale, je partage News et réflexions personnelles sur WebZeen à mes heures perdues."


Contenus sur le même sujet


3 commentaires

commenter

investissement loi pinel

Une idée assez impressionnante et surtout que cette idée me paraît très difficile à réaliser je ne dis pas que c’est impossible mais difficile à mettre en place.

commenter

Benedetto

Excellente initiative sous condition que l’avantage batterie soit simultanement reglee et « operante »
sous reserve- du nouveau support…prix…fiabilite… etc….
-l’ancien support devient-il obsolete ou benificiera-t-il d’ une marge de vie supplem.
ou bien a mettre au musee archeol.
– comment fonctionnera-t-il en cas de deplacement hors d’un territoire national…?
ce commentaire reste insuffisant bien sur…
Salutations

    commenter

    Bastien

    Excellentes remarques ! A mon humble avis, nous aurons la réponse à ces questions lors de la présentation officielle de la techno de l’eSIM… A suivre de près !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *