Le skeuomorphisme vous connaissez ?

Le skeuomorphisme est une technique de design très prisée dans le blogging. La définition universelle du skeumorphe est élaborée en ces termes : « objet dérivé qui reprend un élément indispensable de l’objet original duquel il s’inspire, en l’utilisant de manière ornementale ». Ce concept est couramment utilisé dans de nombreux domaines, comme l’interface utilisateur (UI), la conception Web, l’architecture, la céramique et la décoration intérieure. Le skeuomorphisme contraste avec le design plat, un style graphique plus simple. Focus.

Le concept du skeuomorphisme

Sur le plan étymologique, le Skeuomorph provient des squelettes grecs (signifiant outil) et morphê (forme de sens). Il est la représentation de la conception des articles, ressemblant à leurs équivalents réels. Dans l’interface utilisateur et la conception Web, le skeumomorphisme tente de créer des effets tridimensionnels (3-D) sur une surface 2-D. es skeuomorphes non visuels comprennent le mouvement de feuilletage de page utilisé pour faire avancer un livre électronique, le son d’un enregistrement se terminant à la fin d’un CD et le son d’une caméra photo sur un appareil photo numérique. Un objet ou une caractéristique copie la conception d’un artefact similaire dans un autre matériau (OED).

Le skeuomorphisme par Steve Jobs

Cette technique est très utilisée par le géant Apple. Ce dernier souvent critiqué par le design de ses applications avait annoncé le changement de leur apparence «traditionnelle», imitant les objets du monde réel. Steve Jobs a toujours pensé que les ordinateurs devaient être simples et faciles à utiliser. Selon lui, même un novice devait maîtriser son ordinateur grâce à son instinct. Il avait défendu un style de conception, dans lequel les éléments numériques ressembleraient à des objets du monde réel faciles à reconnaître. La conception «skeuomomorphique» de Steve jobs a lancé les jalons de cette méthode de design.
Derrière l’écran de l’ordinateur, l’accent est mis sur un «ordinateur de bureau» sur lequel les utilisateurs peuvent organiser des «documents», ou les déposer dans une icône en forme de poubelle. L’enveloppe est le symbole de facto pour les messages électroniques et les messages SMS. Il offre une belle distinction entre les messages lus et non lus.

Le skeuomorphisme en illustration

La police font Lobster, certains boutons du Web, les zones de texte en fond blanc sont des exemples pertinents de skeuomorphisme.
Sur Windows 7, le programme Sticky Notes ressemble à des notes électroniques Post-it. En écrivant sur ces notes, vous obtenez une police légèrement manuscrite appelée Segoe. Vous pouvez couper et coller sur des programmes Microsoft comme Word et Outlook en utilisant des ciseaux et un presse-papiers.
L’icône « afficher le bureau » sous Windows XP ressemble à une chiffonnière à table en cuir.
Le bloc-notes d’Apple ressemble à un papier de jonction jaune, les contacts sont stockés dans un classeur, et sa boussole dorée repose sur une base en bois.
Le skeuomorphisme ne se limite pas seulement à l’apparence d’icônes ou d’application. Certains programmes comme les calendriers et les livres utilisent cette forme de représentation pour mieux illustrer leurs fonctionnalités.

A propos de l'auteur

Etudiante en management international, je suis une vrai passionnée. Plongée dans le web depuis de nombreuses années, je passe ma vie à parcourir le web. Une expérience culturelle très riche qui me permet aujourd'hui d'écrire sur de nombreux sujets. De caractère doux en général, mes articles sont parfois tranchants ... mais ils n'engagent que mo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *