займ без процентов

Wuaki – La future offre VOD de Rakuten prépare son lancement en France

Wuaki - La future offre VOD de Rakuten prépare son lancement en France

Le milieu de la vidéo à la demande (VOD) s’anime de plus en plus actuellement. Cette semaine, nous avons notamment pu apprendre via le Journal Du Net qu’un nouvel acteur allait faire son entrée en France l’année prochaine : Wuaki.

Alors vous allez certainement me dire qu’il ne s’agit que d’un nouveau service de VOD parmi tant d’autres. C’est vrai ! seulement, il est intéressant de noter que derrière Wuaki, qui est un service espagnol, se cache le géant Japonais Rakuten, propriétaire de Priceminister (France) ou encore de Kobo (société canadienne notamment connue pour ses tablettes et autres liseuses numériques).

Ces derniers temps, Wuaki a déjà commencé son expansion international puisque qu’après l’Espagne, c’est le Royaume-Uni qui a vu débarquer ce service de VOD et il faut dire que Wuaki ne fait pas les choses à moitié pour convaincre ses client :

  • L’abonnement à 3 livres par mois pour la SVOD (environ 3,5 euros) contre 6,99€ en temps normal en Espagne (tarif plein)
  • Une remise de 50% sur l’acquisition des vidéos à l’unité.

Concernant la compatibilité, le service Wuaki est accessible depuis de nombreux appareils différents :

  • Ordinateur,
  • Tablette,
  • Console de jeu,
  • TV Connectées

Alors maintenant, que dire par rapport à cette offre ? Tout d’abord, j’avais consacré un article sur l’état des lieux de la VOD en France et de son potentiel.  De cet article, nous avions pu voir qu’il existe une réelle attente de la part du public Français pour ce type de service mais qu’il était nécessaire de réunir deux caractéristiques principales :

  • Un prix plus accessible
  • Un catalogue de vidéos important et de qualité

Au premier abord, Wuaki semble très bien se positionner sur le tarif. Personnellement, je ne trouve pas que payer 7€ par mois pour accéder à l’ensemble du catalogue soit trop élevé. Par contre, il reste le point du catalogue de vidéos et c’est ici que la bataille va se jouer. En effet, il sera nécessaire à Wuaki d’obtenir les droits auprès des chaines de télévision et des producteurs de films pour disposer d’un catalogue suffisamment étoffé pour séduire ses client. Par contre, j’espère que la société aura les reins solides car il ne faut pas oublier que d’autres grands noms sont également attendus sur ce type de service comme Netflix ou encore LoveFilm d’Amazon.

 

A propos de l'auteur

Consultant et Chef de Projet Web, je suis aussi Co-Fondateur de WebZeen et créateur du Collectif de Freelances Doogether. Passionné par le WebMarketing, le référencement naturel, les réseaux sociaux et la mobilité, mon objectif au fil de mes articles sera de vous présenter mon point de vue et d'échanger avec vous sur ces différents sujets. Bonne lecture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *