займ без процентов

Utiliserez-vous encore votre téléphone au volant après ça ?

Campagne Eyes on the road de Volkswagen

Une campagne vidéo de Volkswagen diffusée au cinéma a littéralement scotché tout le monde…

Et pour une fois, ce n’est pas pour faire la promotion de ses véhicules. Dans un cinéma de Hong-Kong, le constructeur Allemand a diffusé une publicité baptisée « Eyes on the road » pour illustrer les dangers du téléphone au volant. Croyez-moi, si vous aviez été dans le cinéma à ce moment là, vous seriez ressortis dégoûtés du mobile en roulant !

Les spectateurs, tranquillement installés dans leur fauteuil, prêt à assister à leur séance ont eu droit à leur habituelle séquence de pub qui précède le film. Et là arrive la vidéo produite par Volkswagen… Cette dernière montre en vue à la première personne une scène de conduite qui peut sembler des plus classique. Et autant dire qu’au cinéma, l’immersion est au rendez-vous ! Mais la suite arrive…

Grâce à du matériel spécifique et un programme informatique des plus sophistiqués, des ingénieurs vont réussir à faire sonner en même temps la plupart des téléphones de la salle. Comme l’on peut s’y attendre, la majorité des personnes présentes vont jeter un œil pour voir qui les contacte (ou peut-être juste pour couper leur téléphone, c’est là tout l’intelligence de la campagne). Et là… BOUM ! C’est l’accident, tout le monde sursaute et reste bouche bée. Un message s’ensuit à l’écran :

Le mobile est désormais la principale cause de mortalité au volant. Gardez les yeux sur la route.

Campagne très réussie, le message est passé à merveille. Même Volkswagen tire son épingle du jeu et gagne en notoriété avec son logo affiché en fin de séquence ! Sur ce, je vous laisse admirer la vidéo « Eyes on the road » :

A propos de l'auteur

"Co-fondateur de WebZeen et consultant en Digital Commerce, je suis avant tout un passionné du Web et nouvelles technologies. Ultra-connecté, un peu Geek et toujours à l'affût de l'actu Digitale, je partage News et réflexions personnelles sur WebZeen à mes heures perdues."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *