[Critique Album] Chemicals, alchimie réussie pour The Shoes !

Critique de l'album The Shoes

The Shoes, formé par 2 rémois, avait retourné votre dancefloor en 2012 avec « Crack my bones » et son incontournable « Time to Dance ». La paire s’est faite attendre pour finalement revenir 5 ans plus tard, avec un deuxième album : « Chemicals ». Cependant, les deux compères rodaient toujours dans le paysage musical, produisant notamment l’album The Golden Age, véritable succès signé Woodkid.

Petit rappel avec le clip de « Time to dance » :

Le précieux « Chemicals » est sorti le vendredi 02 octobre et on a eu le plaisir de l’écouter.

Cet album est très éclectique puisqu’il oppose des morceaux assez calmes (à l’image du premier titre Submarine, featuring Blaine Harrison), à des morceaux plus violents. Cependant, on retrouve toujours le petit ingrédient, la petite teinte spécifique qui nous permet de reconnaître les 2 artistes.

Drifted, troisième titre de l’album (featuring Sage), illustre bien cela avec un morceau assez virulent (grosse basse) ponctué de passages plus posés. On vous laisse l’écouter en prenant bien soin de profiter du clip, qui est tout simplement génial et qui nous offre une rétrospective chargée de cynisme de plusieurs « perles ( ?) » d’internet.

L’album continue ensuite avec Lost in London, un featuring new wave avec l’artiste Petite Noir, véritable pépite à écouter immédiatement.

On enchaine ensuite les morceaux au grès de divers styles musicaux. La magie opère : au lieu d’avoir un brouhaha totalement hétérogène, les différents styles s’épousent parfaitement et créent une harmonie propre aux 2 artistes. On se laisse porter au fil des titres à l’image de Feed The Ghost, ballade Hip Hop qui se délie au fur et à mesure laissant une place plus importante à l’électro.

Attention à ne pas louper la piste cachée sur le dernier titre qui nous offre un gros craquage dubstep et qui vaut le détour !

En résumé, le duo électro nous dévoile un album varié avec des collaborations sur la majeure partie de l’album (9 titres sur 10). En effet, les 2 artistes privilégient la partie instrumentale et laissent chanter leurs collaborateurs. Enfin… uniquement en studio, puisqu’ils ont pris la résolution de chanter eux-mêmes sur scène, ne pouvant réquisitionner tous les artistes présents sur l’album. Cela nous donne donc une bonne raison d’aller les voir en tournée !

>> Acheter l’album Chemicals sur Amazon

A propos de l'auteur

Amoureux de musique depuis l’enfance, je suis tout le temps à la recherche de nouveautés. Je vous ferai partager les actualités musicales, mon avis sur les nouvelles sorties d’albums et sur les lives à ne pas rater. Si vous aussi la musique vous anime, n’hésitez pas à me faire part de vos découvertes et réactions sur mes articles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *