займ без процентов

[Lecture du jour] Google Contributor va-t-il révolutionner la publicité en ligne ?

Message de Google Contributor

Cela faisait un bon moment que je n’avais pas recommandé de lecture sur WebZeen. Mais ce matin, je dois admettre que cet article publié sur FrAndroid m’a complètement accroché: Google Contibutor: au secours du Web ? J’ai donc décidé de vous en faire profiter à mon tour. Au passage, merci à Martin (rédacteur WebZeen) de m’avoir transféré l’info ! C’est ce que l’on appelle une veille efficace 😉

L’avenir de la publicité online incertain

L’article en question, rédigé d’une main de maître par son journaliste, commence par un état des lieux du marché de la publicité digitale. Un marché pas très en forme d’ailleurs, en baisse, fortement boudé par les internautes et de plus en plus intrusif… Désormais, nous en sommes arrivés à un point où les espaces publicitaires sur certains sites Web en viennent à occuper plus de place que l’espace réservé au contenu essentiel…

Une situation qui s’explique pour l’engouement général des annonceur autour du Web, vu pendant longtemps comme un canal « facile », avec la possibilité de cibler son audience, avoir un retour sur investissement précis, être réactif, … Sauf que voilà, l’abondance de publicité tue la publicité. Pas étonnant donc que les bloqueurs de publicités, notamment AdBlock Plus, voient le nombre de leurs utilisateurs exploser. Mais alors, est-ce le business model principal du Web, basé sur un modèle « Freemium », qui se voit lui-même remis en cause ? Google, en avance sur bon nombre de réflexions concernant le sujet, entrevoit déjà la suite…

Google Contributor: rémunérer les créateurs de contenu pour leur travail ?

Ce que propose la firme de Moutain View avec Google Contributor, c’est de mettre à disposition des éditeurs de contenu une alternative à la rémunération via la publicité. Alors, que de plus en plus d’internautes sont prêts à prendre des comptes payants pour bénéficier d’un contenu de qualité sans pollution  visuelle (ou sonore d’ailleurs) par la pub, Google ambitionne de se placer comme un intermédiaire entre l’utilisateur et le site internet.

Tous les mois, les internautes qui souhaiterons profiter du service de Google Contributor pourront verser entre 1 et 3 dollars à la plateforme. Ainsi, tous les publicités disparaîtront sur les sites qui se seront inscrits au programme. A la place dans un premier temps, les bannières seront remplacées par un sobre message:

Merci d’être Contributeur

Google Contributor: une révolution sur le contenu ?

Que se passera-t-il de l’argent versé par les internautes ensuite ? Hé bien celui-ci sera versé aux sites de contenu (après prélèvement de sa part du gâteau par M. Google, faut pas se leurrer non plus ^^) suivant un calcul encore inconnu pour le moment. Il y a fort à parier que celui-ci se base sur la zone géographique, le nombre de visiteurs, les temps de visite, … bref un savant mélange de la plupart des statistiques de Web Analyse. Mais si vous voulez en savoir plus, je ne saurai que vous recommander la lecture complète du dossier chez FrAndroid !

Pour l’heure, Google est déjà dans les startings blocks. Contributor est déjà en phase de test chez les principaux sites de presse Américains. Je pense sincèrement que vous allez pas mal entendre parler du sujet à l’avenir. Une petite révolution est en marche dans les systèmes de rémunération du Web ! D’ailleurs, à l’instant où je vous parle, je lis que le site Presse Citron, référence du genre, revoit lui aussi son système de publicité classique… Il y a comme un vent de changement dans le vaste monde du Web… Et je ne vous parle pas encore de WebZeen 😉

A propos de l'auteur

"Co-fondateur de WebZeen et consultant en Digital Commerce, je suis avant tout un passionné du Web et nouvelles technologies. Ultra-connecté, un peu Geek et toujours à l'affût de l'actu Digitale, je partage News et réflexions personnelles sur WebZeen à mes heures perdues."

1 commentaire


  • commenter

    La publicité en ligne est un marché non négligeable. Google en profite en utilisant le procédé inverse. Google en veut toujours plus, de l’argent génère de l’argent…

    Stéphane 20 février 2015 Répondre


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *