Augmenter son panier moyen grâce aux crédits

Le secteur de la vente en ligne en pleine forme !

Le secteur du e-commerce se porte bien, très bien même ! Ceci n’est pas un scoop et les chiffres annoncés par la FEVAD sur l’année 2014 nous le démontrent une fois de plus. En effet, ce n’est pas moins de 700 millions de transactions qui ont été comptabilisées sur Internet en France pour l’année 2014  (ce qui représente une augmentation de 15% par rapport à l’année précédente). L’année dernière, les français se sont d’ailleurs montré plus enclin à l’achat sur internet puisque la FEVAD à déclaré qu’ils étaient 62% à avoir réalisé au minimum un achat online. Le e-commerce a donc le vent en poupe dans l’hexagone et il a d’ailleurs réalisé à lui seul un chiffre d’affaires atteignant les 57 milliards d’euros sur l’année 2014 !

Ces bonnes statistiques sont donc rassurantes et encourageantes pour ce secteur qui continue à progresser d’année en année. Cependant, malgré toutes ces chiffres mirobolants, il y en a un qui se ferait presque oublié et qui est pourtant d’une importance capitale pour tous les webmarketers et les e-commerçants. Comme vous l’avez deviné, nous parlons bien évidemment du panier moyen ! En effet, cet indice a subit un dégradation de 4% l’année dernière pour atteindre la valeur de 80€ (alors qu’il était encore estimé à 90€ il y 4 ans).

Le crédit au secours du panier moyen

Alors que la majorité des magasins physiques proposent déjà à leurs clients des crédits ou des options de financement en plusieurs fois pour les achats aux montants élevés, les sites e-commerce ont quand à eux encore un peu de retard et seuls les grands acteurs du marché ont déjà intégré ces facilités de paiement. Il ne faut pas oublier que dans une logique multi-canal (voir omni-canal) il est indispensable de proposer un même niveau de service peut importe le parcours client emprunté. En effet, un client dont le montant cumulé de ses produits dépasse un certains seuil serait plus retissant à l’achat, et l’option de paiement en plusieurs fois ou à crédit pourra, de ce fait, booster le taux de transformation des paniers moyens élevés.

Dans son interview accordée à E-commerce mag, Peggy NOBLE, directrice commerce digital France chez Cetelem, a d’ailleurs précisé que le crédit allait devenir un critère de choix pour les clients en ligne. C’est d’autant plus vrai pour les sites proposant des produits à des prix élevés (ex : le matériel informatique). Cetelem fait partie des acteurs majeurs des solutions de crédit pour le e-commerce en France. En effet, cette entreprise spécialisée dans le crédit à la consommation propose aux acheteurs en ligne 2 types de solution de paiement. La première est celle du paiement en plusieurs fois (3 ou 4 fois pour les achats allant de 100€ à 1500€) qui permet en moyenne de quintupler le panier moyen. La deuxième solution a été nommé Presto’ et permet aux acheteurs de souscrire à un crédit en ligne pour leurs achats allant de 150€ à 20 000€. Avec ce dispositif de financement, le leader du crédit à la consommation autorise un délai de remboursement pouvant aller jusqu’à 40 mensualités sans pour autant impacter la date de livraison. Cette deuxième solution permet en moyenne de multiplier par 2 la valeur du panier moyen  (il atteindrait ainsi les 800€ d’après les chiffres fournis par Cetelem).

 

source : e-commerce mag #59

source : e-commerce mag #59

 

Evidemment, avec ces chiffres annoncés par Cetelem vous vous dîtes que dès demain vous allez mettre en place des solutions de financement pour vos acheteurs. Mais attention tout de même, car il faudra montrer patte blanche pour pouvoir mettre en place ces modules de paiement. En effet, la mise en place de ces outils sur votre site nécessite un accord commercial entre vous et l’entreprise spécialisée dans le crédit. Comme le précise Peggy NOBLE dans son interview, la société de crédit va lier son image à la vôtre et il est donc indispensable pour eux de contrôler certains critères (typologie de produits, niveau de satisfaction client, environnement juridique…) afin qu’ils puissent respecter une certaine éthique en faisant ce qu’il aime appeler du « crédit responsable ».

Ces chiffres sont forcément alléchant pour les e-commerçants, donc si vous utilisez déjà ces solutions de paiement sur votre site e-commerce n’hésitez pas à partagez vos expériences (qu’elles soient positives ou négatives) dans les commentaires.

A propos de l'auteur

Diplômé d'un master en webmarketing et en management de projet, l'actualité numérique et marketing font partie de mes passions. C'est à travers Webzeen que je souhaite vous faire partager l'actu digitale en rédigeant des articles sur de nombreux thèmes : internet, smartphones, high tech, réseaux sociaux; webmarketing … Mon CV blog

1 commentaire


  • commenter

    L’arme fatale pour les gros achats : le crédit 10 fois sans frais

    Hugo 20 novembre 2015 Répondre


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *