займ без процентов

Toujours plus de requêtes (not provided) : le cauchemar des Web analystes…

Encore plus de requêtes (not provided) en Analytics !

Les requêtes (not provided) nous ennuient, c’est un fait et à en croire les dernières statistiques, ça ne fera qu’empirer en 2013. Désormais, près d’un tiers des sources de trafic n’est plus remonté par Google, quel que soit votre logiciel de Web Analytics…

Mais concrètement, les requêtes (not provided), qu’est-ce que c’est ? Il y a quelques temps, Google a eu la maline idée de protéger ses utilisateurs en ne remontant plus les requêtes saisies en mode sécurisé, soit dès que vous effectuez une recherche en étant connecté à votre compte Google. Ces requêtes passent alors par un protocole SSL et la navigation devient privée : vous naviguez en https ou lieu de naviguer en http standard. En observant vos sources de trafic, vous observerez normalement la majeure partie de visites en (not provided), ce sont alors ces utilisateurs connectés dont les saisies ne sont plus remontées.

C’est la société AT Internet qui nous fournit les dernières statistiques de visites en France. En seulement 6 mois, la part de trafic des (not provided) a augmenté de plus de 10% pour aujourd’hui atteindre 30,8%. Il devient vraiment difficile d’analyser correctement les sources de trafic de son audience…

Cette augmentation, qui n’est pas prêt de s’arrêter, peut être expliqué tout d’abord par l’évolution constante du nombre de compte Google créés, en particulier avec l’appui de Google+ et de son succès sur les derniers mois. De plus, Google a également mis en place en 2012 la navigation sécurisée sur Mozilla Firefox 14 alors qu’elle était jusqu’ici réservée à Internet Explorer et Chrome.

Le phénomène devrait continuer à augmenter dans les mois à venir, notamment avec l’arrivé de la navigation sécurisée via les requêtes tapées directement dans la barre d’adresse. Cette mise à jour sera mise en place bientôt sur le navigateur Chrome 25, et renverra du (not provided) que l’on soit connecté avec son compte Google ou non… C’est les Web Analystes qui vont être contents ! Bref, je vous laisse à vos statistiques et vous invite à réagir dans la section commentaires.

Ha, j’allais oublier : c’est encore pire en Allemagne et aux USA…

La part des not provided en France La part des not provided en Allemagne La part des not provided aux Etats UnisSources: AT internet et Abondance

A propos de l'auteur

"Co-fondateur de WebZeen et consultant en Digital Commerce, je suis avant tout un passionné du Web et nouvelles technologies. Ultra-connecté, un peu Geek et toujours à l'affût de l'actu Digitale, je partage News et réflexions personnelles sur WebZeen à mes heures perdues."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *