VoiceRT permettait au NSA de transcrire un million de conversation audio par jour en texte

NSA - VoiceRT industrialisait le processus de décodage des conversations téléphoniques en texte

Les documents top secret de la NSA révélés par Edward Snowden continue de faire parler d’eux. En effet, on apprend aujourd’hui que les services de renseignements Américains disposaient d’un outil dénommé VoiceRT capable de retranscrire en texte des conversations téléphoniques afin d’en faciliter l’analyse et le stockage. Derrière ce système se cache un véritable algorithme à la Google capable d’analyser et de retrouver des mots clés sensibles afin d’en faire ressortir les conversations susceptibles d’intéresser la NSA.

Initialement lancé en 2004 sous le nom de code « Rhinehart », cet outil d’analyse de conversations audio a ensuite évolué en 2006 pour devenir VoiceRT et est devenu beaucoup plus intelligent et sophistiqué. Nous savions que le NSA avait fait un gros travail sur les écoutes téléphoniques mais de là à penser qu’un processus aussi avancé concernant l’industrialisation de ce travail avait été mis en place… Une nouvelle fois, ce genre de procédé pose légitimement des questions quant à la vie privée et on ne peut s’empêcher de penser aux ouvertures qui pourraient apparaitre si la loi sur le renseignement passe effectivement en France

A propos de l'auteur

Consultant et Chef de Projet Web, je suis aussi Co-Fondateur de WebZeen et créateur du comparateur de prix de jeux vidéo Call of Deal. Passionné par le WebMarketing, le référencement naturel, les réseaux sociaux et la mobilité, mon objectif au fil de mes articles sera de vous présenter mon point de vue et d'échanger avec vous sur ces différents sujets. Bonne lecture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *