Un groupe proche des Anonymous publie les données d’1 million de comptes Apple

Des hackers s'emparent de données Apple

Le groupe de hackers dénommé AntiSec aurait publié sur le web les informations relatives à 1 million de comptes Apple. La liste, vidée de toute information sensible ou à caractère personnel serait apparemment authentique. Ces hackers, entretenant à priori des liens étroits avec les Anonymous, détiendraient déjà depuis plusieurs mois les données de plus de 12 millions de comptes iTunes, y compris des informations personnelles.

L’objectif d’une telle action n’est bien évidemment pas de sanctionner les utilisateurs des technologies Apple, mais d’attirer l’attention sur certaines pratiques faites par le FBI. Les autorités américaines utiliseraient en effet les comptes Apple des utilisateurs pour tracer ces derniers, voire les placer sous surveillance. Une manipulation qui va bien évidemment à l’encontre des libertés de l’internet.

La liberté du web, c’est d’ailleurs l’axe de conduite des Anonymous et de tous les hackers qui s’y rapprochent. Nous nous en souviendrons bien depuis la protestation du groupe suite à la fermeture de Megaupload. Une chose est sûre, les autorités risquent d’avoir encore du fil à retordre avec ces hackers. Le FBI avait d’ailleurs tenté de recruter quelques uns de ces experts de l’informatique au sein de leurs équipes. Une proposition qui a bien évidemment été très mal prise par les Anonymous, qui profitent de l’occasion pour faire entendre leur point de vue et prôner à nouveau l’internet libre pour tous.

Et vous, que pensez-vous de cette histoire ? Pensez-vous que le groupe AntiSec a eu raison de mettre cette affaire dans la lumière du jour ? Faites-nous part de vos réactions sur Webzeen.

A propos de l'auteur

"Co-fondateur de WebZeen et consultant en Digital Commerce, je suis avant tout un passionné du Web et nouvelles technologies. Ultra-connecté, un peu Geek et toujours à l'affût de l'actu Digitale, je partage News et réflexions personnelles sur WebZeen à mes heures perdues."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *