Facebook bloquerait son appli Android pour étudier les réactions

Facebook teste ses utilisateurs

Une information révélée par le site The Information place Facebook au cœur d’une rumeur pour le moins surprenante: le réseau social aurait par le passé mené des tests visant à étudier le comportement (et l’addiction) des utilisateurs mobiles en… faisant planter son application !

Si ce genre d’action peut sembler un peu farfelue, elle peut également sembler cohérente quand on y regarde de plus près… En effet, Facebook serait en train d’étudier un moyen de réduire sa dépendance vis-à-vis d’Android, et donc de Google. Pour rappel, plus de la moitié des membres du réseau social sont des utilisateurs qui utilisent majoritairement l’application mobile, ce qui rend Facebook tributaire du géant du Mountain View. Mais ça, Mark Zuckerberg et sa firme l’avaient apparemment anticipé depuis dès années, puisque le premier test de « plantage volontaire » de l’application aurait été mené en 2012.

Le but de ces essais est simple: étudier le comportement des utilisateurs dans le cas où ces derniers se retrouvaient subitement privés de l’application mobile. Résultat: la plupart se reporteraient soit sur une version PC, soit sur la version navigateur de Facebook sur mobile, moins performante mais qui répond quand même au besoin. La solution pour Facebook serait donc probablement d’investir d’avantage pour développer une version « Web mobile » du réseau plus performante qu’actuellement. Un bras de fer entre deux géants du Web très intéressant selon moi… A suivre.

Mais au fait, qu’en serait-il de Messenger ? On n’en sait pas plus… En tous cas, si Facebook plante, vous êtes peut-être en train d’être testés…

A propos de l'auteur

"Co-fondateur de WebZeen et consultant en Digital Commerce, je suis avant tout un passionné du Web et nouvelles technologies. Ultra-connecté, un peu Geek et toujours à l'affût de l'actu Digitale, je partage News et réflexions personnelles sur WebZeen à mes heures perdues."

5 commentaires


  • commenter

    Coquille : « plus de la moitié des membres du réseau social son* des utilisateurs »

    Jdouby 6 janvier 2016 Répondre


    • commenter

      Merci pour l’info, c’est corrigé 😉

      Bastien 6 janvier 2016 Répondre


  • commenter

    Je rajoute une autre chose :

    Sur Android aussi, si on refuse en permanence d’installer le messenger facebook, l’application officielle se ferme parfois et oblige à re_rentrer login et mdp. Surtout si on passe par M.FACEBOOK.com sur le navigateur de l’appareil android pour l’éviter. Pas de crashs, mais « veuillez vous reconnecter à facebook pour continuer ».

    Et si on force l’arrêt/nettoie le cache du navigateur natif Android, même effet. L’application se ferme et on doit re-rentrer login et mdp pour qu’elle se reconfigure.

    Bref, l’appli déteste qu’on ne passe pas par elle ou messenger, et utilise le navigateur pour vérifier si on l’utilise comme fb l’a décidé (et/où mieux nous surveiller globalement).. En cas contraire, c’est la déconnexion totale sur l’appareil.

    Aigledor83 6 janvier 2016 Répondre


    • commenter

      C’est exactement le type de retour d’expérience dont ont besoin les autres lecteurs ! Merci pour ton commentaire !

      Bastien 6 janvier 2016 Répondre


  • commenter

    Alors aucun risque qu’ils me bloquent mon application puisque c’est moi qui les bloque ^^ cette application abominable tant pour la vie privée que pour la batterie est remplacée avantageusement par chrome et ses notifications…

    Bref Facebook vous incite a vous désintoxiquer, écoutez le 😉

    kenny33 6 janvier 2016 Répondre


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *