займ без процентов

PRISM – La PDG de Yahoo! pourrait être poursuivie pour haute trahison

Marissa Mayer défie la NSA et le programme PRISM

En Juin et Juillet 2013, Edward Snowden, un informaticien américain anciennement employé au sein de la CIA et de la NSA avait fait des révélations fracassantes sur les programmes de surveillance de masse utilisés aux USA et en Grande Bretagne.

Il faut savoir que depuis 2007, le FBI et la NSA disposent d’un accès aux serveurs des plus grands acteurs du Web comme par exemple Google, Microsoft ou encore Facebook. L’objectif de ce programme secret de surveillance, dénommé « PRISM » est d’offrir un accès aux informations privées des utilisateurs de ces différents réseaux.

Par informations privées j’entends les mails, vidéos photos ou tout autre fichier hébergé chez ces géants du Web.

Cependant, cette affaire ébranle actuellement les différents acteurs du Web et remet en cause leur loyauté vis-à-vis des internautes. Aujourd’hui, c’est Marissa Mayer, la patronne de Yahoo! qui s’est prononcée sur ce fameux programme.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la patronne de Yahoo! entend bien défendre les données de ses utilisateurs afin de garder leur confiance. En effet, lors de la conférence TechCrunch Disrupt, Marissa Mayer a affirmé vouloir conserver la confiance de ses utilisateurs et se permet donc de défier la NSA.

Ainsi, nous avons pu apprendre lors de cette conférence que Yahoo! avait plusieurs fois refusé les demandes émanant de la NSA. En effet, ces demandes concernent un accès aux données personnelles des utilisateurs de Yahoo! pour ce fameux programme PRISM.

Lors de cette même conférence, Marissa Mayer a affirmé que ce refus pourrait lui porter préjudice étant donné que cet acte peut être assimilé à de la haute trahison. Par conséquent, Marissa Mayer peut être assujettie à une peine de prison. Cependant, cette peine semble ne pas altérer la volonté de Marissa Mayer puisqu’elle à affirmé vouloir défier le « gouvernement tyrannique » tant que cela lui sera possible.

A propos de l'auteur

Consultant et Chef de Projet Web, je suis aussi Co-Fondateur de WebZeen et créateur du Collectif de Freelances Doogether. Passionné par le WebMarketing, le référencement naturel, les réseaux sociaux et la mobilité, mon objectif au fil de mes articles sera de vous présenter mon point de vue et d'échanger avec vous sur ces différents sujets. Bonne lecture

2 commentaires


  • commenter

    Hello, je pense que dans la phrase « Il faut savoir que depuis 2007, le FBI et la NSA disposent d’un accès aux serveurs des plus GRANDS acteurs du Web comme par exemple Google, Microsoft ou encore Facebook. » il manque un mot, que j’ai mis en majuscule 🙂

    Sinon sympa l’info, je n’aurais pas pensé ça de Yahoo!, mais ça ne m’étonne pas de la part de Marissa Mayers

    Arthur 23 septembre 2013 Répondre


    • commenter

      Merci pour ta remarque Arthur ! Je viens de faire la modification sur l’article 😉

      Mathias 24 septembre 2013 Répondre


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *