Negative SEO : Google reconnait ses torts et admet avoir encore des failles d’algorithme

Le negative SEO, c'est possible selon Google

L’année 2012 a vu de nombreux changements s’opérer dans le monde du SEO… Entre les filtres Google Panda, Google Penguin et sans compter leurs nombreuses mises à jours, les référenceurs ont du recourir à des nouvelles techniques pour toujours pousser plus haut leur position dans les SERP. Ceci même lorsque le SEO implique des pratiques peus loyales vis-à-vis de sa concurrence… C’est ce qu’on appelle le negative SEO.

Matt Cutts, le responsable de l’équipe anti-SPAM de Google, a lui-même a reconnu qu’il était encore possible de « squatter » les positions de ses concurrents dans les pages de résultats en mettant en place certaines pratiques normalement bannies par le moteur de recherche. Par exemple, certains SEO arrivent a placer leur site premier sur les mots clés de leurs concurrents… Imaginez un peu si vous tapiez « Apple » et que le moteur de recherche vous affiche le site de Samsung en première position !

De nombreux cas de ce type ont vu le jour en 2012 et l’équipe de Matt Cutts travaille d’arrache-pied à sanctionner le negative SEO. La première étape sera à coup sûr de sécuriser d’avantage Google Webmaster Tools pour éviter une analyse trop poussée de ses adversaires sur les SERP. Mais en 2012, je suis prêt à parier que Google était trop occupé à sanctionner le Black Hat SEO par le biais de ses filtres plutôt que de se pencher sur le problème naissant du negative SEO…

Rassurez-vous, le negative SEO est pour l’instant assez peu susceptible de vous concerner, sauf si vous avez un site très important et une concurrence sans pitié…

Hier, le Journal du Net a publié un article décrivant les 4 principaux hack SEO de 2012. Je vous invite à le lire et à découvrir les failles mises en évidences par les professionnels du référencement.

Source : Journal du Net

A propos de l'auteur

"Co-fondateur de WebZeen et consultant en Digital Commerce, je suis avant tout un passionné du Web et nouvelles technologies. Ultra-connecté, un peu Geek et toujours à l'affût de l'actu Digitale, je partage News et réflexions personnelles sur WebZeen à mes heures perdues."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *