займ без процентов

Les 5 principales erreurs SEO que vous faites selon Matt Cutts

Le top 5 des erreurs commises en SEO

Matt Cutts, le responsable de l’équipe anti SPAM de Google, nous livre une nouvelle fois en vidéo ses conseils SEO. Sujet du jour : quelles sont les 5 principales erreurs commises dans le monde du référencement naturel. Même si comme nous pouvons nous en douter, l’objectif de Google reste de lutter contre le Black Hat SEO, vous serez probablement concernés par au moins un des points qui vont suivre… À lire attentivement (ou à écouter, si vous parlez anglais 😉 ).

Après cette vidéo, quelques reflexions sur le sujet me sont venues. Il s’agit bien sûr de mon point de vue personnel mais je me suis tout de même permis de vous en faire part au fil de ce dossier afin d’enrichir le débat autour des « lignes de conduite » dictées par Google en matière de SEO. N’hésitez donc pas à partager avec moi vos réactions à la fin de cet article.

Erreur n°5 – Vous ne faites pas assez de veille

Ici, la veille se situe à deux niveau : celui de la veille interne à votre site et celui de la veille du monde SEO.

Matt Cutts recommande dans un premier temps de surveiller régulièrement l’exploration de votre site par les visiteurs (sources de trafic, temps de visites, temps de chargement des pages, …) ainsi que par les robots Google. Ceci dans le but de cerner vos points faibles et détecter les erreurs d’indexation ou d’URLs qui peuvent subvenir. Evidemment, on nous recommande l’outil Google Webmaster Tools.

Dans un second temps, il s’agit simplement de faire l’effort de se tenir informé de l’évolution du SEO. Conférences, blogs, actualités, … Tout est bon pour rester à la pointe de votre métier  !

Erreur n°4 – Mauvais titres, mauvaises descriptions

Matt Cutts recommande sur cette partie de créer des titres qui donnent envie de cliquer, intrigants, parlants, mais qui ne révèlent pas l’information finale. Trop de titres sont encore tournés de manière simple avec juste des mots clés qui permettront au moins d’être référencés.

Pour ma part, je trouve que ce point relève plus de l’ordre du Marketing et de la communication mais je reste entièrement d’accord sur le raisonnement. À vous de pouvoir trouver des titres qui sachent provoquer le clic tout en intégrant des mots clés !

Erreur n°3 – Les liens avant le contenu : mauvaise idée !

Alors là, je reste convaincu que Google essaie encore une fois de nous faire croire que si « tout est beau, tout est sain », alors le référencement de notre page sera parmi les meilleurs. Bref, Google recommande de penser au contenu et l’utilisateur avant de penser aux liens. De mon propre avis, les deux se veulent indispensables…

Même si une stratégie trop lourde en terme de Netlinking risque de vous sanctionner à long terme, il est toujours intéressant de créer quelques liens internes et externes pour booster son SEO. Après, c’est à vous de ne pas en faire trop et de travailler votre contenu en parallèle.

Erreur n°2 – Des mots clés inappropriés

Les mots clés sont encore trop pensés pour être « généralistes ». Matt Cutts nous explique qu’il faut être de capable de créer un contenu qui réponde aux besoins des utilisateurs. Ainsi, il vaut mieux tourner ses phrases en pensant à ce que pourrait taper l’utilisateur lors de sa recherche plutôt qu’en incluant le sujet général abordé. Par exemple pour un restaurant, mieux vaudra miser sur des mots clés en rapport avec le menu qu’en rapport avec le nom du restaurant.

Autre chose : pensez à travailler vos ancres de lien en conséquence, évitez les PDF, le texte au format image (je pense notamment aux titres) et renseignez bien les textes alternatifs de vos éléments.

Erreur n°1 – Votre site ne peut pas être indexé par Google !

Il fallait s’en douter, mais quand nous n’avons aucune notion en SEO, nous ne savons pas forcément qu’il faut faire indexer notre site par Google ! Parfois, les robots des moteurs de recherche sont bloqués et ne peuvent donc pas parcourir vote pages et les référencer. C’est un point crucial pour tout site Web qui désire s’offrir de la visibilité en Search.

Pensez à autoriser l’accès de Google aux pages que vous désirez à l’aide d’un fichier robot.txt (documentation disponible ici) et implémentez un sitemap de votre site à la racine du serveur.

Je suis conscient que la plupart des professionnels du SEO n’apprendrons rien de cet article. Toutefois, WebZeen se veut un magazine à destination des experts comme des débutant et pour cette dernière catégorie, vous avez là une bonne base de travail !

A propos de l'auteur

"Co-fondateur de WebZeen et consultant en Digital Commerce, je suis avant tout un passionné du Web et nouvelles technologies. Ultra-connecté, un peu Geek et toujours à l'affût de l'actu Digitale, je partage News et réflexions personnelles sur WebZeen à mes heures perdues."

2 commentaires


  • commenter

    Bref, toutes les règles de base du SEO. Le vrai problème ce que tout le monde n’a pas forcément la connaissance du métier et inévitablement certains sites/blogs sont mals optimisés. La question c’est : Doit-on pénaliser ces contenus ?

    Audiofeeline 23 septembre 2013 Répondre


    • commenter

      Bonjour !

      Pénaliser ces contenus serait à mon sens un peu fort… Par contre c’est certain qu’ils ne seront jamais mis en avant si l’on compare à des contenus optimisés.

      Je pense que la philosophie de Google s’oriente plus vers la « récompense » des contenus optimisés et non une sanction de ceux qui sont neutres.

      Ceux qui se retrouveront pénalisés seront je pense ceux qui feront usage de techniques Black Hat ou non « Google friendly ».

      Merci pour ce commentaire très pertinent et à bientôt !

      Bastien 24 septembre 2013 Répondre


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *