Le label mobile : tout savoir sur le Google Mobile Friendly !

Tout savoir sur le mobile friendly de Google !

Au cours de son Adword Perfomance Summit 2015, Google a déclaré que les recherches mobiles représentaient 50 % des recherches faites sur son moteur dans 10 pays principalement développés (on exclut bien sûr la Chine qui n’utilise pas Google). Ce qui légitime chaque mise à jour, c’est bien l’amélioration de l’expérience utilisateur sur Google. «?Put the user first, and the rest will follow.?» dixit Google. Cette fois-ci, le géant de la recherche en ligne améliore les recherches sur mobiles et tablettes. Focus sur cette petite révolution du search et du surf.

Google mobile friendly : un point sur le fonctionnement

Le 21 avril 2015, Google a déployé son nouvel algorithme relatif à la recherche sur mobile. Il ne s’agit pas de pénaliser les sites qui ne sont pas adaptés au mobile (smartphone et tablette) mais de privilégier ceux qui le sont. L’effet est le même direz-vous… Si votre site est conforme aux consignes de Google, la mention « site mobile » s’affiche dans la liste des résultats (plus d’infos sur magaweb.fr).

Quels sont les critères ?

  • L’affichage du texte (le texte ne doit pas dépasser du cadre de l’écran)
  • L’affichage des images (idem)
  • La répartition des liens sur la page (on doit pouvoir cliquer facilement)
  • Le temps de chargement des pages
  • La navigation (elle doit être facilitée et intuitive)

Pour tester la compatibilité de votre site page par page, rendez-vous sur l’outil de test Google compatibilité mobile. Le plus : Google vous explique ce qui bloque et les axes d’amélioration à suivre pour obtenir le précieux « label mobile ».

Google-Mobile-Friendly-MobilegeddonLe surnom de mobilegeddon commençait à tourner avant même que l’algorithme soit mis en place. Justement, quelles ont été les conséquences ? Des gros sites connus ont vu leur positionnement dans les résultats mobile dégringoler.  Ainsi, le site http://www.rueducommerce.fr ou rueducommerce.fr ont essuyé une chute importante, heureusement, ils disposent d’une version mobile qui se porte très bien ! Fausse alerte, en quelque sorte. Par contre, les dégâts sont bien là pour d’autres qui n’avaient pas prévu le coup venir. Plus d’infos sur les conséquences de cette mise à jour sur cette page.

Pour plus d’infos, vous pouvez consulter l’article sur le sujet sur le site d’Eskimoz.

Quelles solutions pour rendre votre site mobile friendly ?

  • Le rendre « responsive » en ajoutant du code sur toutes les pages (ce qu’a fait le site www.meilleurstaux.com juste avant la mise à jour). Attention : cette solution « facile » ne permet pas d’adapter parfaitement le contenu à ce que le mobinaute peut chercher lors de sa visite.
  • Refaire un nouveau site au design adaptatif (l’affichage se modifie selon le terminal)
  • Créer un site mobile

D’après l’évolution du comportement utilisateur, un nouveau concept est né : le mobile first. Il s’agit de penser son site d’abord pour smartphone ou tablette, dont le contenu pourra être enrichi en version ordinateur. L’objectif ? Profiter d’écrans plus grands et faciliter l’e-shop depuis les terminaux mobiles !

Pourquoi tout mettre en œuvre pour que votre site soit Google Mobile Friendly ?

Aux Etats-Unis, le trafic issu du mobile est supérieur que le desktop. En France, nous n’en sommes pas là mais on est sur du 35 % avec une tendance à la hausse, les courbes vont bientôt se croiser, sans aucun doute !

Selon l’étude publiée par Brightlocal.com, l’attente des consommateurs a évolué sur certains secteurs entre 2013 et 2015 :

évolution recherches internautes

Voici les 3 secteurs qui ont le plus évolués en 2 ans par rapport aux habitudes des consommateurs :

  • Près de 60 % recherchent des restaurants : c’est la plus grosse évolution (+ 50%)
  • 28 % cherchent des spécialistes de la santé (+ 13% environ)
  • 18 % dans le secteur de la coiffure et de la beauté (+ 3 %)

« En France, le taux de pénétration du smartphone est en hausse de 3 points, à 55%, en 2014 » selon Nick Leeder (DG Google France). Le consommateur est connecté et cela ne va pas aller en diminuant. Quand on sait que  pour Les Galeries Lafayette 20 % des transactions en point de vente ont lieu après une visite sur mobile – dont 50 % dans la journée !

Qu’est-ce qui se cache derrière ce nouvel algorithme ?

Les sites qui pourront débloquer un budget rapidement ont tout intérêt à faire le nécessaire, au risque de se priver du boom des mobinautes. Comme on peut le lire sur cette chronique, cette nouvelle mise à jour creuse les inégalités entre les sites argentés et les autres.

Google mène la danse sur IOS et Android tout en pensant une nouvelle offre de publicité adaptée aux tablettes et aux mobiles. Tout comme sur l’ordinateur, les sites peuvent désormais acheter des liens sponsorisés, le terrain de jeu d’Adwords s’est donc étendu du desktop à la mobilité ! Par exemple, on peut avoir accès à des prix de nuitées d’hôtel directement via des annonces payantes (via Booking notamment), tout est fait pour cliquer vite !

Pour tous ceux qui ne supportent plus les publicités, Adblock Plus sort un nouveau navigateur, Google n’a qu’à bien se tenir – et apparemment, l’argent n’y changera rien ! Enfin…

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *