займ без процентов

La redirection 301 est-elle la solution miracle pour conserver son jus SEO ?

Redirection 301 définition

Nouveau nom de domaine ? Nouvelles urls ? Vous cherchez à conserver votre popularité sur la toile, et votre trafic, et vous vous demandez s’il existe une solution pour ne pas perdre trop de plumes dans la bataille ? Eh bien oui, si la nature est bien faite, le web l’est tout autant (parfois), comme solution adaptée à votre problématique j’ai nommé la redirection 301. Vous avez probablement déjà lu un certain nombre de papiers numériques sur le sujet, mais un petit rappel enrichi de quelques conseils ne risque pas de vous faire de mal 😉

Conserver son jus SEO, c’est possible

La redirection 301 permet de limiter la casse en préservant la popularité d’un site ainsi que le positionnement sur certains mots-clés. Ainsi, avec cette manipulation, on peut conserver le jus SEO sur une page de l’ancien site qui se référençait très bien et la faire migrer sur une nouvelle url. C’est aussi le bon réflexe à adopter si les urls se voient modifiées légèrement (perte de majuscule par exemple) : pour Google l’url n’est pas identique à l’ancienne, il faut donc lui montrer le chemin pour faciliter l’identification de l’ancienne page vers la nouvelle page.

Matt Cutts lui-même reconnaît une petite perte de trafic quand on y a recours (on entend souvent pouvant aller jusqu’à 20 % grand maximum). Toutefois, quand on se lance dans la refonte d’un site, il y a de nombreuses urls qui sautent et qui affichent « Page non trouvée – Erreur 404 », ce qui fait baisser le positionnement du nouveau site. Là encore, vous avez tout intérêt à rediriger ces urls vers au moins la page d’accueil du nouveau site ou vers une page profonde !

Pas à pas pour une redirection permanente

Vous êtes décidé, vous souhaitez utiliser la redirection 301 ? Il suffit de modifier le fichier .htaccess à la racine du site en procédant de façon méthodique. Si vous souhaitez conserver une ancienne page, il faudra la rediriger vers une nouvelle en intégrant le texte suivant :

RedirectPermanent /accueil.html http://www.[nouveau-site.fr]/accueil.html

Si vous souhaitez voir une solution en PHP, je vous recommande la partie relative à ce sujet sur l’article de webrankinfo.com.

Attention, pour réussir cette manipulation, il est important de répéter l’opération pour chacune des pages, catégories et sous-catégories. Inutile de vous dire qu’il faudra être patient, voire très patient !

La redirection 301 est-elle infaillible ?

Si l’on sait que c’est le moyen le plus efficace pour limiter la perte de trafic, autrement dit, conserver sa popularité et son positionnement sur certaines requêtes, il est difficile de planifier les chiffres de la réussite. Ce qui est certain, c’est qu’elle ne permet pas de conserver « 100 % du bonus SEO » comme on peut le lire ici. Par empirisme, la redirection 301 permet de conserver la quasi-totalité du jus SEO, ce qui est plutôt pas mal.

Par contre, on sait précisément qu’elle comporte un « revers de la médaille » :

  • En cas de changement de nom de domaine, vous pourrez perdre un certain nombre de places sur une requête concurrentielle. Par exemple, votre ancien site s’appelait jouet-chiens.com, ce qui vous donnait la 7e position dans les moteurs de recherche sur le mot-clé « jouets chien » et le nouveau « toutounerie.com » vous place seulement en 3e page… Sortez les rames, vous ne retrouverez peut-être jamais votre ancienne position, c’est le jeu.
  • Elle remet les compteurs des réseaux sociaux à zéro : malheureusement, il faudra faire le deuil de votre popularité chiffrée sur Facebook, Twitter, Google + et Cie. Si c’est un facteur rassurant pour les nouveaux visiteurs, vous n’aurez plus qu’à travailler votre notoriété et recruter de nouveaux lecteurs, fans, followers, comme vous l’aviez fait la première fois !

La solution magique contre une pénalité Pingouin ?

Un certain nombre de personnes ont cru pouvoir utiliser la redirection 301 pour repartir à zéro et redonner une virginité à un site aux pratiques SEO douteuses. Nouveau site, nouvelles urls, nouveaux liens ? Eh bien non ! Lors de la redirection permanente, Google ne fait pas de différence entre les bons et les mauvais liens, ce qui signifie que si vous aviez une pénalité pour un profil de liens factices, vous l’aurez sur le nouveau.

Quand on a un site très mal en point, avec des domaines référents tous plus affreux les uns que les autres, en trop grand nombre pour être supprimés, il faut opter pour une solution radicale : le nouveau nom de domaine. C’est d’ailleurs l’occasion de commencer avec de bonnes habitudes comme une excellente optimisation interne, un netlinking de qualité avec un bon profil de liens et des ancres non sur-optimisées. Si c’est plus de travail, les efforts ont le mérite de payer sur le long terme tout en limitant le risque de se prendre une pénalité ! Pour lire davantage sur le sujet, je vous invite à consulter le blog Eskimoz qui traite de la question.

Quelques conseils pour optimiser la redirection 301

Si la migration est relativement facile d’un point de vue technique, la prise en compte de la redirection 301 par Google peut prendre un peu de temps – de 2 semaines à plusieurs mois. Du coup, si vous ne voulez pas attendre la Saint Glinglin pour voir indexer votre site par le passage fortuit du robot de Google, je vous conseille de le provoquer, en plus c’est légal (du point de vue de Google, hein…).

Que pouvez-vous faire ?

  • Partager les nouvelles urls sur les réseaux sociaux : on active la circulation pour amener du trafic et répandre la nouvelle adresse sur la toile
  • Faire du netlinking sur des pages précises du nouveau site
  • Envoyer un sitemap à Google dans le cas des gros sites (type e-commerce avec de longs catalogues)
  • Utiliser Google Webmaster Tools pour signifier le changement d’adresse

Pour finir, compte tenu des exigences toujours plus pointues de Google, n’oubliez pas d’avoir un nouveau site qui chouchoute l’expérience utilisateur, qui soit rempli de contenu de qualité, et qui respecte les Guidelines édictées.

Au terme de cet article, j’espère que vous avez une vision un peu plus complète de la redirection 301, de ses avantages et de ses inconvénients. Si la question du référencement naturel attise votre curiosité et que vous souhaitez la satisfaire, cliquez-ici pour en apprendre plus.

A propos de l'auteur

4 commentaires


  • commenter

    C’est un bon sujet à traiter! Les pages de redirection de ce genre sont trop nécessaire pour gérer votre trafic web!

    Max 21 octobre 2014 Répondre


  • commenter

    Merci pour ces précieuses informations, c’est vrai que beaucoup de SEO se penchent sur la question pour trouver de meilleur solution pour leur référencement.

    coup d'oeil 23 octobre 2014 Répondre


  • commenter

    merci pour ces conseils.En effet, à chaque passage de Pengouin, tout le monde à peur par ou la sanction va tomber mais bon il faut faire avec et essayer toutes les solutions possibles

    chris 15 avril 2015 Répondre


  • commenter

    Super merci pour ce billet ! Celui-ci m’a permis d’éclairer certains points sur la redirection 301 que je ne connaissais pas jusqu’alors. Je compte le partager.
    Je recommande d’utiliser un plugin bien utile sur WordPress qui s’appelle : Simple 301 Redirects – ce dernier m’a bien servi !

    AlaQueue Nantes 29 octobre 2017 Répondre


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *