10 raisons pour lesquelles le SEO est d’abord une science !

Le SEO est-il une science ou un art ? Question triviale, direz-vous peut-être. Et pourtant, l’interrogation est essentielle, car elle pousse à s’interroger sur la nature même du référencement naturel : d’un côté, la rigueur et l’empirisme des sciences ; de l’autre, la subjectivité et la créativité comme moteurs de la production. Pour ma part, j’ai fait un choix clair : le SEO est définitivement une science. Voici pourquoi en 10 arguments.

La nature scientifique du SEO

La science est un « ensemble cohérent de connaissances relatives à certaines catégories de faits, d’objets ou de phénomènes obéissant à des lois et/ou vérifiés par les méthodes expérimentales » (Larousse). Cette définition correspond très exactement à ce qu’est le SEO, qui fonctionne en s’appuyant sur des faits et des lois mathématiques (que sont les algorithmes, sinon ?) visant à prédire le comportement des internautes et à les diriger dans la bonne direction. *

En somme, le SEO n’a rien d’une discipline mystérieuse ou ésotérique, vouée au petit bonheur la chance, dont les résultats seraient dus au bon vouloir du dieu Hasard (une vision des choses qui arrange pas mal de référenceurs, soucieux de conserver un certain flou autour de leur activité afin de mieux masquer leur incompétence, ou pire : leur malhonnêteté).

C’est d’ailleurs l’approche scientifique qui permet de mieux appréhender ce domaine. Comme le rappelle ce guide SEO mené auprès de nombreux spécialistes de la question, le référencement naturel est toujours en mouvement. Il constitue une base de connaissances qui ne cesse de grandir et de se modifier à mesure que les règles instituées par les moteurs de recherche évoluent, au gré des transformations des besoins des internautes.

Le SEO est une science…

Afin de prouver mon point, je vous ai sélectionné dix arguments que voici :

  1. Le SEO repose sur l’informatique, et l’informatique est une science. CQFD.
  2. Le référencement a un caractère expérimental: il faut effectuer des essais pour parvenir à la bonne solution. La connaissance découle d’une approche empirique, elle-même basée sur des faits : c’est la raison pour laquelle toute stratégie de référencement commence par un audit SEO.
  3. L’analyse des résultats est une base essentielle sur laquelle travailler. Sans mesures, il ne peut pas y avoir de SEO efficace.
  4. L’adaptabilité est une caractéristique cruciale des référenceurs, car il y a toujours de nouveaux challenges à aborder. À chaque fois qu’on pense maîtriser à la perfection un levier du SEO, on découvre de nouvelles possibilités à explorer.
  5. En SEO comme dans les sciences expérimentales, les chiffres sont fondamentauxà plusieurs égards : on parle du nombre optimal de signes pour un title, une meta description ou un URL ; on dit qu’il faut 4 secondes avant qu’un internaute ne se détourne d’une page qui n’a pas fini de charger ; on indique des pourcentages de densité de mots-clés (entre 1 et 2 %) ; etc.
  6. Les référenceurs travaillent à partir de statistiques. Ils aiment à savoir, par exemple, que le référencement est le levier numéro un pour l’acquisition de trafic vers les sites web, que 35 % des internautes cliquent sur le premier lien organique sur les SERPs, que tel mot-clé a été requêté X fois, que tel domaine expiré bénéficie de tel trust flow, etc.
  7. Les référenceurs s’appuient sur ces statistiques pour prédire l’avenir. En regardant de près les tendances (la courbe de recherche d’un mot-clé sur Google Trends, par exemple), ils peuvent estimer quelles seront les requêtes de demain et travailler des mots et des expressions-clés qui crèveront le plafond dans un avenir proche.
  8. Pour avoir plus de valeur, une page doit être validée par d’autres sites. Quand un scientifique publie un article dans une revue spécialisée, deux choses peuvent se passer : soit il provoque des assentiments partout dans le monde, soit il ne s’attire que de l’indifférence, voire du rejet. Une page peut subir exactement l’une ou l’autre situation, en fonction de la qualité de son netlinking et de la réputation des sites qui renvoient vers elle.
  9. Les robots de Google et consorts sont des programmes informatiques qui cherchent le web et crawlent les pages de façon prédéterminée, avec des buts précis en tête. Il n’y a aucune improvisation ni subjectivité là-dedans.
  10. Le SEO est un univers à explorer en continu. À l’image du Cosmos, il n’a pas livré tous ses secrets, et les référenceurs en apprennent chaque jour un peu plus sur les bons leviers à utiliser – d’autant plus que ce domaine est en perpétuelle évolution.

… mais qui nécessite un vrai savoir-faire !

Pour autant, il serait faux de dire que le SEO est une science exacte. Les modèles mathématiques indiquent aux robots de Google ce qu’ils doivent chercher, mais ils n’influent pas sur les décisions des consommateurs – qui restent les seuls maîtres de la décision finale. Au contraire : les algorithmes évoluent en fonction des besoins utilisateurs (voir cet article à propos du SXO). Lorsque les études démontrent que les internautes surfent de plus en plus sur Internet depuis des appareils mobiles, Google modifie ses algorithmes pour qu’ils privilégient les sites mobile friendly prompts à donner satisfaction pleine et entière aux utilisateurs. Ici, c’est donc le besoin humain qui dicte la méthode.

De fait, aucune stratégie SEO ne s’applique pareillement à deux sites web différents. Une expérimentation qui réussit dans un certain environnement peut échouer dès qu’on modifie quelques paramètres. Ce manque d’exactitude est compensé par l’incontournable savoir-faire : derrière les référenceurs, il y a des êtres humains dont les compétences et l’expérience sont les indispensables carburants d’une stratégie SEO gagnante.

Que vous soyez convaincus ou non par mon argumentaire sur le SEO (après tout, cet article n’est pas non plus une science exacte), voilà tout de même une chose que vous ne devez pas oublier – que vous soyez vous-même un référenceur ou que vous partiez en recherche d’une bonne agence SEO : le référencement naturel a beau être construit sur des faits et des expérimentations, il reste d’abord une affaire d’hommes et de femmes de talent !

Source : http://www.eskimoz.fr/seo/

A propos de l'auteur

Passionné par le référencement naturel et social, et surtout motivé par les défis, j'accompagne les entreprises dans leur stratégie de visibilité sur les moteurs de recherche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *