займ без процентов

Mieux gérer vos emails: pensez à l’environnement !

Les emails polluent

En 2016, la pollution numérique représente 2% de la pollution mondiale à elle seule. Quand vous faites des recherches sur Google, jouez en ligne, regardez des vidéos sur YouTube, allez sur Facebook… Tout ça fait fonctionner des serveurs quelque part qui eux, ont besoin d’énergie et en conséquence, ont un impact négatif sur l’environnement. C’est la même chose pour les emails, l’une des principales cause de pollution numérique…

Un email envoyé, tout simple et ne contenant que du texte, émet à lui seul environ 5 grammes de CO2. Alors certes, nous ne pouvons pas de nos jours nous passer d’emails, notamment dans le monde professionnel… Mais saviez-vous que certaines pratiques toutes simples permettent de réduire notre empreinte sur l’environnement ? Allez, je vous donne quelques clés qui vont vous inspirer à changer vos habitudes:

  • Limitez le nombre de destinataires, évitez les listes de diffusion à rallonge: chaque destinataire supplémentaire représente un email de plus.
  • Limitez les pièces jointes, pensez à compresser les images que vous incluez dans vos messages.
  • Soyez concis dans vos messages afin de limiter les temps de lecture.
  • Supprimer les emails dont vous n’avez plus besoin ou à défaut les pièces jointes. Les conserver a pour impact de continuer à faire travailler les serveurs. Par la même occasion, pensez à vider votre corbeille !
  • Vider régulièrement votre boîte de réception des SPAMs. Mais ne les ouvrez pas pour autant… Encore mieux:installez un anti-spam.

Comme vous pouvez vous en rendre compte, il ne tient qu’à nous d’appliquer ces bonnes pratiques dans notre gestion quotidienne des emails. Des réflexes qui vont devenir indispensables à l’avenir, surtout quant l’on sait que les analystes estiment qu’en 2019, la pollution numérique atteindra 4% de la pollution mondiale. En 2000, sa part n’était que d’1%. Mais le pire dans tous ça, ce sont les SPAMs, qui représentent à eux seuls près de 90% de trafic email à travers le monde. Voilà qui fait réfléchir, non ?

Mais toujours est-il que même si les emails contribuent en grande partie à la pollution numérique, ils ont tout de même le mérite d’avoir permis par ailleurs de faire des efforts sur le nombre d’impressions et les conséquences que cela implique. N’oubliez pas, pensez à l’environnement, n’imprimez que si c’est indispensable, même si aujourd’hui les cartouches d’encre sont plus abordables 😉

A propos de l'auteur

"Co-fondateur de WebZeen et consultant en Digital Commerce, je suis avant tout un passionné du Web et nouvelles technologies. Ultra-connecté, un peu Geek et toujours à l'affût de l'actu Digitale, je partage News et réflexions personnelles sur WebZeen à mes heures perdues."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *