займ без процентов

Google et SpaceX : une alliance pour tenter de conquérir le monde, Minus !

Des satellites pour contrôler internet

Pour commencer, il s’agirait surtout d’avoir le contrôle d’une grande partie de l’internet mondial. Elon Musk, le patron de Space X , avait annoncé en Novembre dernier travailler sur des micro-satellites low cost destinés à connecter le monde entier à internet, y compris dans les régions les plus reculées. Le coût de ces satellites: environ 1 million de dollars par pièce. Il semblerait que le concept ait tapé dans l’œil du géant Google, qui travaillait lui de son côté sur le projet Loon, un prototype de ballon dirigeable servant de relais à internet…

Google, une ambition sans limite ?

Un minimum de prise de recul, l’ambition du géant est claire : maîtriser l’internet mondial d’un bout à l’autre de la chaîne. Après être devenu n°1 auprès des utilisateurs de ses services (moteur de recherche, publicité, navigateur internet, YouTube, …), Google cherche désormais à contrôler le Web à la racine,  à savoir sa connexion. Un peu à l’image d’une industrie qui domine un segment de marché en maîtrisant l’ensemble de la chaîne, de la production de matière première à la vente du produit fini…

Pour rappel, Google avait déjà racheté en 2014 la société Titan Aerospace qui fabriquait des drones solaires.  Le géant ambitionnait de diffuser internet dans le monde via ces mêmes drones. Apparemment, en jetant son dévolu sur la technologie de SpaceX début 2015, Google pourrait explorer d’autres pistes…

SpaceX et Google : duo de choc

Google voit en la personne d’Elon Musk un partenaire des plus stratégiques. Et franchement, qui pourrait affirmer le contraire ? L’ancien fondateur de Paypal, actuel patron de Tesla Motors et SpaceX a des arguments à faire valoir. En particulier sa toute dernière stratégie de lancement de satellites low cost, qui selon ses propres mots représenteraient:

Un système de communication mondial bien plus grand que tout ce qui a été imaginé à ce jour…

Mais même si ces micro-satellites restent très peu chers à l’unité, il faudrait en produire une quantité énorme (plus de 4000 pièces) pour répandre internet dans le monde entier, soit un coût estimé pour le projet de 10 milliards de dollars. Donc on peut quand même s’appeler Elon Musk et être à la recherche de fonds… et ça, Google en a. Un partenariat ultra-stratégique, complémentaire, mais à surveiller car nous nous rapprochons dangereusement d’une domination du monde par seulement quelques acteurs majeurs…

Source: The Information

A propos de l'auteur

"Co-fondateur de WebZeen et consultant en Digital Commerce, je suis avant tout un passionné du Web et nouvelles technologies. Ultra-connecté, un peu Geek et toujours à l'affût de l'actu Digitale, je partage News et réflexions personnelles sur WebZeen à mes heures perdues."

1 commentaire


  • commenter

    L’internet par satellite est l’avenir & Google l’a comprit.
    Ils veulent maîtriser la totalité de l’Internet, comme tu le dis si bien dans ton article. Même les 10 milliards d’investissement ne poseront pas un problème pour ce géant 😉

    A+
    Xavier,

    Satelink 21 janvier 2015 Répondre


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *