Google lit vos e-mails pour vous les proposer en résultats de recherche

Google ne vous a pas attendu pour lire vos mails

Google serait actuellement en train de tester l’intégration de vos e-mails dans vos résultats de recherche. Pour l’instant réservée aux anglophones, la firme leur offre déjà la possibilité de s’inscrire au programme et tester l’outil. Par exemple, vous avez réservé un vol en avion, vous faites simplement une recherche dans le moteur de recherche Google et ce dernier vous ressort l’e-mail en question avec les informations liées.

Exemple d'un e-mail de réservation de volUne fonction qui peut s’avérer pratique, certes. Toutefois, le petit point d’accroche qui risque d’en rebuter plus d’un, c’est que pour pouvoir vous proposer vos e-mails dans les résultats, Google doit lire vos e-mails… Mais croyez-vous vraiment que Google à attendu de sortir cet outil pour ouvrir vos mails ? La seule différence, c’est que cette fois ils l’annoncent ouvertement et de toute façon, tout ce qui est fait sur Google ou un de ses produit est tracké, enregistré et réutilisé. Amit Singhal, vice-président de Google en charge de la recherche à indiqué hier :

« Parfois la meilleure réponse à vos questions n’est pas disponible sur le domaine public d’internet, elle peut être contenue autre part, comme par exemple dans vos e-mails ».

En attendant, voilà une image illustrant la façon dont se présenteront les e-mails dans vos résultats de recherche :

Vos e-mails appraissent dans Google

Une chose est sûre, c’est que Google travaille d’arrache-pied plus rendre son moteur de recherche toujours plus performant, toujours plus attractif voire même addictif… Sur le même sujet, je vous invite à consulter l’article Google améliore son service de recherche vocale.

A propos de l'auteur

"Co-fondateur de WebZeen et consultant en Digital Commerce, je suis avant tout un passionné du Web et nouvelles technologies. Ultra-connecté, un peu Geek et toujours à l'affût de l'actu Digitale, je partage News et réflexions personnelles sur WebZeen à mes heures perdues."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *