WebZeen

Quand le e-commerce s’invite dans votre voiture…

Quand le e-commerce s’invite dans votre voiture…

Des études ont démontré que l’on passe en moyenne 1H à 2H par jour dans les transports, que ce soit pour se rendre au travail ou pour ses loisirs du Weekend. Ces données s’appliquent aux transports en commun comme aux automobilistes. Vous imaginez un peu le temps que vous passerez dans votre vie derrière un volant ? Selon les statistiques, ce temps représenterait entre 3 et 4 ans au cours d’une vie…

Evidemment avec de tels chiffres, les équipes marketing ont depuis un moment mit ce temps à contribution pour servir leurs objectifs : radio, affichages, flocages de véhicules, … Aujourd’hui et avec le mobile, ces techniques sont en passe d’évoluer, et pas qu’un peu !

Désormais, la voiture ne sera pas seulement un outil de communication pour les entreprises, mais constituera à elle seule un variable maillon dans un tunnel de vente : consultation de catalogues, commande et même livraison (oui, oui, croyez-moi) ! Même si ces techniques en sont encore à leurs prémices en France, certaines d’entre elles sont déjà bien développées dans d’autres pays.

La commande : les tablettes tactiles au cœur de l’action

R-link, la tablette pour les véhicules Renault

Bon OK,  un iPad en voiture, nous y avons déjà tous pensé. Toutefois, qu’en serait-il si la tablette devenait le cœur de la voiture ? Après tous, nous nous en rapprochons non ? Ecran tactile, musiques vidéos, GPS, … Il ne manque plus qu’une connexion internet, et nous pourrions même faire notre shopping en roulant. Bon, attention à la sécurité tout de même , il ne faudrait pas qu’il vous arrive quelque chose en achetant une nouvelle paire de chaussures ^^.

Mais attendez, ça me rappelle quelque chose… Oui, Renault l’a annoncé tout récemment pour ses futurs véhicules : l’intégration de la tablette R-link du constructeur Atos directement en tant qu’ordinateur de bord… Même si cela reste une option, cette innovation signe l’arrivée imminente de nouveaux services au sein de nos voitures.

Ainsi, par le biais d’applications développées pas les e-commerçants et un accès internet fourni par Orange Business Services, nous avons là la promesse d’un tout nouveau mode de consommation « on the road » ! Vous pourrez dans un futur proche passer vos commandes sur la route du travail, au feu rouge ou dans les embouteillages (j’ai du mal à croire que la commande en roulant soit possible…). Avec un service de livraison à la hauteur, vous aurez même droit à un une livraison le soir même.

Personnellement, je trouve également qu’une telle innovation s’ancre parfaitement dans l’esprit du « Drive ». Imaginez un peu : vous avez 30 minutes de trajet, vous passez votre commande en route, puis retirez finalement vos courses en arrivant au Drive. Il pourrait par exemple s’agir d’une simple commande chez McDonald’s comme chez Auchan Drive. Sympa non ?

Les innovations dans ce secteur devraient arriver en masse dans les années à venir. Pour rappel, les premiers concepts apparus sur ce marché ont touché les transport en commun. Par exemple, Tesco a mis en place en Corée un système de commande par QR Code directement dans le métro. Démonstration ci-dessous :

Bon, chez nous, il resterait tout même à régler le problème des délais de livraison… Toutefois, des efforts sont faits pour optimiser ces temps. En attendant, revenons-en à nos voitures et regardons ce qui peut se faire ailleurs…

La livraison : vos colis directement dans votre coffre

Cardrops vous livre où que vous soyez !

Connaissez-vous Cardrops, le service de livraison de colis directement dans votre coffre ? Il y fort à parier que non, puisque ce service n’est pour l’instant disponible qu’en Belgique et en Allemagne (j’avoue ne pas avoir trouvé d’autres pays avec des services similaires).

Le concept en quelques mots : 30% des colis sont livrés sans personne à la réception, ce qui implique des coûts pour l’entreprise et une perte de temps pour le client, qui se voit obligé d’aller chercher son colis ailleurs. L’idée de Cardrops est de fournir un kit à ses clients, moyennant 99€ permettant à l’entreprise de suivre ses déplacements par GPS et ouvrir la voiture pour déposer les colis directement dans le coffre de ce dernier.

Chaque livraison est facturée 4,95€, où que l’on soit (dans la limite du périmètre d’action de CarDrops tout de même). Au travail, en déplacement, au sport, … Les consommateurs n’ont plus le soucis de se trouver un point de livraison ou de venir retirer le colis en point relais ! Personnellement, je trouve le concept hyper-novateur, il fallait oser…

Bien sûr, il peut être difficile dans un premier temps d’accepter d’être suivi partout et de laisser libre accès à sa voiture à un livreur que l’on ne connait pas… Toutefois, les données ne sont exploitées que pour connaître les emplacements habituels où vous vous garez. Si le système arrive en France, je serai bien partant pour l’essayer ! Etant rarement chez moi, c’est parfait !

Quoi qu’il en soit, le « e-commerce » nomade devrait se développer à une vitesse folle à l’avenir. Bien sûr ici, j’ai volontairement exclu l’aspect mobile du e-commerce (m-commerce), désirant me concentrez d’avantage sur les trajets derrière son volant. Au fait, c’est interdit le téléphone au volant non ? ;)

Et vous, que pensez-vous du e-commerce en voiture ? N’hésitez pas à nous faire part de vos idées !

Vous trouvez cet article intéressant ? Partagez-le autour de vous !

Informations sur l'auteur

"Nouvelles technologies, e-commerce, search, webmarketing... Puisque la liste de mes passions autour du Web serait trop longue à détailler, je me contenterai de vous fournir des articles soignés, avec des news toujours plus fraîches. Que vous soyez lecteurs experts ou amateurs, n'hésitez pas à partager vos impressions et réactions avec moi !"

1 commentaire - Ajoutez le vôtre

  1. La taxi moto 7 avril 2014 à 13 h 12 min

    Je suis sceptique concernant la tablette R-link. Certes, les automobilistes utilisent déjà effectivement des services dans leur véhicules mais ça reste la. Il faut vraiment qu’il y ait une demande. Personnellement, je ne pense pas que cela fonctionnera

    Pour ce qui est de Cardrops je pense pas que cela fera un boom aussi. Il y aura trop de vols dans les coffres.

Une question ou un commentaire sur cet article ?

Close
Rejoignez la communauté WebZeen sur les réseaux sociaux !