Amazon Flex: le géant du Web s’inspire d’Uber pour livrer ses clients

Amazon Flex fait livrer par des particuliers

Tout le monde pourra devenir livreur Amazon. Voilà le principe d’Amazon Flex. Il suffira d’avoir le permis de conduire, un Smartphone et un âge minimal de 21 ans (l’âge légal de la majorité aux Etats-unis, première zone de lancement du service). Les chauffeurs-livreurs d’Amazon Flex pourront espérer gagner en moyenne 20$ par heure, une somme non négligeable pour certains…

Le concept est ultra simple: en s’inscrivant au programme Amazon Felx, les utilisateurs pourront se faire rémunérer pour transporter et livrer des colis Amazon. Tout comme avec Uber, la prestation est à la carte, sans obligation horaire. Toutefois, la rémunération Amazon ne tient pas compte des frais d’essence, assurance et entretien du véhicule qui eux, restent à la charge du particulier qui livrera.

Amazon Flex vient est d’ores et déjà disponible pour la ville de Seattle et devrait être lancé prochainement à Manhattan, Baltimore, Miami, Dallas, Austin, Chicago, Indianapolis, Atlanta, et Portland. Et qui sait, peut-être d’ici quelques temps dans notre beau pays ? Une chose est sûre, Amazon Flex ne va pas tarder à faire grincer des dents les transporteurs professionnels et se heurter aux mêmes contraintes juridiques que celles rencontrées par Uber.

Et vous, seriez-vous prêts à livrer des colis pour Amazon en échange d’une rémunération  ? Finalement, c’est peut-être moins dangereux que de transporter des inconnus…

A propos de l'auteur

"Co-fondateur de WebZeen et consultant en Digital Commerce, je suis avant tout un passionné du Web et nouvelles technologies. Ultra-connecté, un peu Geek et toujours à l'affût de l'actu Digitale, je partage News et réflexions personnelles sur WebZeen à mes heures perdues."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *