займ без процентов

[Charlie Hebdo] Anonymous a lancé l’offensive contre les terroristes

Anonymous est Charlie

Suite aux attentats de Charlie Hebdo, le groupe de Hackers Anonymous  connu de tous a immédiatement promis une riposte. Les Anonymous ont estimé qu’une attaque à la liberté d’expression de cette gravité ne devait pas rester impunie… La riposte en question, lancée en fin de semaine dernière, continue à faire trembler les réseaux terroristes…

Des comptes sociaux de djihadistes dévoilés, des sites terroristes clôturés

C’est pour le moment ce à quoi se résumé l’offensive des Anonymous. Depuis quelques jours, plusieurs comptes Facebook et Twitter de filières djihadistes sont balancés à tout va sur la toile par les Anonymous et même fermés arbitrairement parfois. Les sites internet de recrutement de ces mêmes filières et les autres réseaux privés des organisations terroristes se retrouvent fermés. Et vlan !

On ne rigole pas avec les Anonymous, surtout que eux ne rigolent pas avec la liberté d’expression. Leur annonce publiée suite au massacre de Charlie Hebdo a de quoi faire froid dans le dos :

Il est de notre devoir de réagir… Charlie Hebdo, une figure historique du journalisme satirique a été pris pour cible par des lâches. Anonymous a toujours combattu pour la liberté d’expression et la liberté de la presse. Nous ne cesserons jamais. C’est notre responsabilité à tous de la défendre. Attaquer la liberté d’expression, c’est attaquer Anonymous. Nous ne le permettrons pas. Toutes entreprises et organisations en lien avec ces attaques terroristes doivent s’attendre à une réaction massive d’Anonymous. Nous vous traquons, nous vous trouverons et nous ne lâcherons rien.

Attention à ne pas entraver les enquêtes !

En revanche, fermer arbitrairement les sites et détruire les réseaux informatiques terroristes comporte de le risque de compromettre les enquêtes des autorités. Il ne s’agirait pas non plus d’effacer les pistes des enquêteurs qui œuvrent pour remonter les filières et débusquer les leaders d’al-qaida. Le risque principal est d’effacer des données cruciales aux enquêtes en s’attaquant aux serveurs concernés.

En résumé, peut-être que les Anonymous mènent une action coup de poing qui fera à coup sûr des dégâts au sein des filières djihadistes, mais en aucun cas ils n’aident à résoudre le problème de fond. Il se pourrait même que leurs actions se montrent contre-productives… Pour bien faire, il faudrait qu’Anonymous mette ses compétences en matière de piratage au service des Autorités. Mais ça à mon avis, on en est très loin…

Quoi qu’il en soit, on peut tout de même saluer initiative des Anonymous qui comme toujours, oeuvre pour des principes des plus respectables. Ils ont même stoppé l’attaque en cours qu’ils menaient contre le site du ministère de la défense (pour protester contre la mort de Rémi Fraisse) pour concentrer leurs efforts à venger Charlie Hebdo.

Nous sommes Anonymous

Nous sommes légion

Nous ne pardonnons pas

Nous n’oublions pas

Redoutez-nous…

Source: Le Soir

A propos de l'auteur

"Co-fondateur de WebZeen et consultant en Digital Commerce, je suis avant tout un passionné du Web et nouvelles technologies. Ultra-connecté, un peu Geek et toujours à l'affût de l'actu Digitale, je partage News et réflexions personnelles sur WebZeen à mes heures perdues."

1 commentaire


  • commenter

    Bonjour,

    C’est clair que c’est vraiment risquer de compromettre des enquêtes !

    Je pense qu’ils devraient s’associer avec justement les enquêteurs afin de récolter un max d’infos !

    Sinon ils peuvent s’attaquer à tous ceux qui tweetent des trucs du genre « bienfait » ou « Je suis Koua… », en fermant leurs comptes.

    Arnaud de Cadeaux2Ouf

    Arnaud 12 janvier 2015 Répondre


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *