займ без процентов

Lycos n’est pas mort et se lance dans les objets connectés !

Qui ne souvient pas de Lycos et son chien ?

Qui ne souvient pas du labrador de Lycos, qui recherche sur internet plus vite que personne d’autre ? Bon OK, les plus jeunes n’ont peut-être pas connu ce qui a été l’un des tous premiers moteurs de recherche Web, avant même Google. Toujours est-il qu’alors que le monde entier pensait Lycos mort et enterré aux côtés de feu Rintintin (zut, je l’avais presque oublié celui-là ^^), la société agissait en réalité dans l’ombre avec le minimum vital pour préparer son retour sur le marché des objets connectés !

Un bracelet et une bague connectée par Lycos

Sur le site internet de Lycos, plus de moteur de recherche. En revanche, un page présentant des produits dont le lancement est prévu prochainement:

  • Lycos Life Band, un bracelet connecté vendu à 124,99$
  • Lycos Life Ring, une bague connectée vendue à 59,99$

Tout l’enjeu de ces Wearable repose dans l’authentification sécurisées par NFC et toutes les utilisations qui en découlent: ouverture d’une porte, déverrouillage de votre Smartphone à le prise en mains et surtout, le paiement sans contact !

Le bracelet lui, contrairement à la bague, dispose d’un affichage numérique et agit égalmeent comme un tracker d’activité qui détecte les mouvements, compte les calories et suit les rythmes du sommeil. Certes, cette dernière fonctionnalité reste basique par rapport aux autres bracelets connectés qui existent sur le marché comme le Nike Fuelband, le Fitbit Flex, le Jawbone ou encore le très bon Withing Pulse. Qui plus est, le Lycos Life Band reste un poil cher par rapport à ses concurrents. il ne faudrait pas que la nostalgie prenne le goût de l’amertume mais bon, à suivre quand même…

A propos de l'auteur

"Co-fondateur de WebZeen et consultant en Digital Commerce, je suis avant tout un passionné du Web et nouvelles technologies. Ultra-connecté, un peu Geek et toujours à l'affût de l'actu Digitale, je partage News et réflexions personnelles sur WebZeen à mes heures perdues."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *