Apple refuse de déverrouiller l’iPad d’une mère décédée pour ses fils

Apple ID non récupérable après la mort

Parfois, les mentions légales d’une entreprise devraient pouvoir être oubliées pour laisser plus de place à la morale… Mais le monde des affaires est cruel et les règles sont les mêmes pour tous… Même pour les morts.

Avec cette histoire, Apple se voit accusé de « profond manque de compréhension et de discrétion ». Pour le coup, c’est plutôt justifié… L’histoire commence avec Andrea Grant, décédée récemment à l’âge de 59 ans et mère de deux garçons, désignés comme héritiers et représentants de sa volonté. Jusqu’ici, tout se passe dans le calme, jusqu’à ce que Josh et Patrick souhaitent utiliser l’iPad de leur défunte mère…

Problème, celui-ci et verrouillé et les fils ne possèdent pas l’Apple ID requis pour utiliser la tablette. Logiquement, nos deux frères tentent une restauration d’usine -sans succès- avant d’envoyer un message à Apple. La firme leur répond qu’ils doivent envoyer une autorisation écrite de leur mère… Hum, un peu compliqué…

Après avoir expliqué en détails leur situation, Apple demande maintenant un certificat de décès ainsi qu’une lettre de leur notaire ou une autorisation de la justice de débloquer l’iPad. Bref, des procédures qui peuvent se montrer pénibles dans de telles circonstances… L’un des fils a même rapporté sur son blog :

J’ai toujours apprécié Apple mais cet situation a radicalement changé mon opinion à leur propos. Leur profond manque de compréhension et de discrétion en cette période de grande tristesse est ahurissant. Pour une entreprise qui prétend que nous sommes tous membres de la grande famille Apple, ils sont plutôt froids.

Finalement, les deux fils ont fini par lâcher l’affaire et ne pas prolonger les procédures avec Apple, qui ne veut toujours rien savoir. Aujourd’hui, ils restent donc avec un iPad inutilisable…

Au passage, Apple a discrètement mit à jour ses mentions légales en précisant  que « Les comptes ne sont pas transférables et tous les droits relatifs à votre Apple ID ou contenu en lien avec votre compte ne sont valables que jusqu’à votre décès ». Au moins c’est clair, encore faut-il lire les mentions légales…

Pour ma part, je trouve complètement idiot la réaction d’Apple, qui se met sous l’ombre d’un Bad Buzz alors que la situation aurait pu être résolue facilement.

Source : The Independent

A propos de l'auteur

"Co-fondateur de WebZeen et consultant en Digital Commerce, je suis avant tout un passionné du Web et nouvelles technologies. Ultra-connecté, un peu Geek et toujours à l'affût de l'actu Digitale, je partage News et réflexions personnelles sur WebZeen à mes heures perdues."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *