займ без процентов

Quel avenir pour la carte bancaire ?

Quel avenir pour la CB ?

Les consommateurs français ont toujours une préférence pour la carte bancaire parmi les options offertes par le marché. Actuellement, il y a un parc de plus de 85 millions de cartes bancaires circulant sur le territoire français. Elles sont de toutes sortes et de toutes les couleurs. Malgré la montée en puissance de l’usage des modes de paiement plus modernes, 80 % des consommateurs adorent encore l’utilisation de ces rectangles plastiques. Leur avenir est tout de même incertain…

Les alternatives à la carte bancaire

Actuellement, les consommateurs ont le choix entre plusieurs moyens de paiement :

  • Les cartes bancaires : Seuls 20 % des Français ne l’utilisent pas.
  • Le virement bancaire : Celui-ci a toujours été le mode de paiement utilisé dès que la transaction dépasse une certaine somme.
  • Le prélèvement bancaire : C’est souvent l’option choisie pour faciliter le paiement des abonnements aux différentes entreprises (comme le fournisseur d’accès à internet).
  • Le chèque : Son usage est en total déclin. Rien qu’en 2010, on a remarqué une baisse de 18 % de l’utilisation de ce mode de paiement.
  • Les portefeuilles en ligne (les « Wallets ») : Il s’agit d’un compte de paiement, retrait et réception d’argent en ligne qui demande encore d’être associé à une carte ou un compte bancaire.
  • Le paiement mobile : Cela concerne les transactions financières réalisées à l’aide d’un téléphone mobile. 4,5 millions de Français disent avoir déjà utilisé leurs smartphones pour acheter un produit.

Le site de Banque France répertorie encore d’autres modes de paiement pour vous.

Pourquoi les Français préfèrent encore et toujours la CB

Ce n’est pas pour rien que 80 % des Français ont encore les petits rectangles à puce dans leurs portefeuilles. En effet, les cartes bancaires présentent des atouts considérables par rapport à leurs concurrents. Avant tout, elles sont faciles à utiliser, car il suffit de taper le code secret pour pouvoir retirer ou payer de l’argent. Par ailleurs, le réseau d’acceptation est très large. Les cartes de renom comme Visa ou MasterCard sont même acceptées dans près de 200 pays dans le monde entier. Contrairement au paiement mobile, elles ont déjà une grande notoriété. En effet, beaucoup hésitent encore quant à l’usage du téléphone comme moyen de paiement, car trop de questions restent sans réponses.

Vers une dématérialisation indéniable des cartes bancaires

Carte bancaire

Avec l’innovation sans cesse et la recherche de facilitation poussée des modes de paiement, le support plastique est sur le point de disparaître. Même les banquiers reconnaissent ce fait. Cependant, cette disparition se déroule étape par étape. Actuellement, on incite beaucoup plus les gens à opter pour le « paiement sans contact ». Comme son nom l’indique, il ne faut plus saisir un code pour pouvoir effectuer la transaction voulue. Le consommateur doit tout simplement approcher son support à puce NFC (carte, téléphone, porte-clé ou autre) à une petite distance du distributeur.

Les banques veulent innover pour garder l’usage des cartes bancaires

Certains établissements bancaires ne veulent pas encore renoncer à l’usage des cartes. Ils cherchent donc des moyens plus judicieux d’étendre les fonctionnalités de celles-ci. C’est dans cet objectif qu’on pourrait prochainement voir des cartes bancaires avec écran pour une administration plus aisée de ses comptes. La firme MasterCard a même pensé à créer une carte avec un écran LCD tactile. D’autres ont innové en créant des cartes multiservices. Les grands magasins peuvent inclure dans la carte leurs promotions en cours ou les points de vente proches.

Si tout comme les 80 % des Français, vous préférez encore les cartes bancaires, visitez le site oppositioncb.fr pour choisir la carte correspondant à vos besoins.

A propos de l'auteur

Passionné par le référencement naturel et social, et surtout motivé par les défis, j'accompagne les entreprises dans leur stratégie de visibilité sur les moteurs de recherche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *