займ без процентов

Olympus, le renouveaux dans l’hybride

Le salon de la photo ouvre ses portes jeudi 5 novembre pour 5 jours à Paris Expo (Porte de Versailles) alors que le secteur est en pleine crise. L’occasion pour le patron d’Olympus France, Didier Quilain, de faire le point sur un marché plus que morose.

Selon GFK, le marché de la photographie recul dans le monde d’environ (-10% au premier semestre de 2015).

Avec une tendance qui semble se confirmer: les appareils photo compacts standards reculent au profit des appareils dits de haute qualité. Si ce dernier segment est en croissance, il ne parvient pas néanmoins à compenser le recul de l’entrée de gamme, prévient GFK.

« Ce qui est aujourd’hui indispensable, c’est de mesurer la motivation des utilisateurs de smartphones à s’orienter vers un appareil photo ‘réel’, explique François Klipfel, directeur général adjoint chez GFK, dans une étude publiée début septembre sur ce marché. Et d’ajouter que les fabricants d’appareils photo se doivent de continuer à développer des axes de technologies différenciant du smartphone ».

Les compacts ne résistent pas aux smartphones

Les smartphones se transforment en véritables photophones, avec des capteurs toujours plus puissants et des fonctionnalités toujours plus avancées. Pour Didier Quilain, le PDG France-Benelux d’Olympus qui affiche une bonne connaissance du marché avec un quart de siècle au sein de la maison nippone, ne craint pourtant pas la concurrence des smartphones. « Les gens font 1.000 fois plus d’images qu’avant ». Et d’ajouter, « Nous sommes dans un bouleversement. Les gens veulent partager des images de tous les moments de leur vie » ajoute encore Didier Quilain.

« Nous avons opté pour une stratégie de repositionnement de la gamme vers les segments à forte valeur ajoutée depuis plus de deux ans en ciblant le marché des hybrides et des compact à valeur ajoutée (superzoom et tout terrain) », explique Didier Quilain, et puis les hybrides font le pari de la connectivité. Selon une étude réalisée par le syndicat des appareils photos, quatre utilisateurs sur cinq qui partagent des photos sur les réseaux sociaux expriment une grande attente en termes de qualité de l’image. Plutôt une bonne nouvelle pour les fabricants d’appareils. Et pour les usagers followers de voir enfin de bonnes photos sur les réseaux sociaux…

A propos de l'auteur

Dans le cadre de leur formation, WebZeen offre la possibilité à des étudiants d'écrire sur cette plateforme. L'article que vous consultez en est l'un d'entre-eux. N'hésitez pas à donner votre avis sur ce contenu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *