займ без процентов

JEUX VIDÉO – ESPORT – Le Gouvernement commence à s’intéresser à l’E-sport

E-Sport Jeux vidéo

Il y a quelques jours, le premier ministre Manuel Valls a annoncé qu’il souhaitait d’avantage de compétition « E-sport » en France. En effet, face au succès toujours plus grandissant des jeux vidéos à travers le monde, le France souhaite rattraper son retard en matière d’E-sport.

Mais avant toute chose, qu’est-ce que l’E-sport ?

L’E-sport (ou sport électronique) est la pratique à haut niveau compétitif du jeux vidéo. Que ce soit solo ou en équipe, une multitude de jeu propose des événements dans le monde entier, du championnat annuel régulier suivis de phase de playoffs, aux show match ponctuels de convention jeux vidéos ludiques.

Les jeux vidéos « E-sportif » les plus connus (et donc les plus joués) sont :

  • League of Legends
  • Hearthstone
  • Dota 2
  • Counter-Strike Global Offensive.
  • Street Fighter
  • Call of Duty

Chacun d’eux générant plusieurs millions de connexions simultanées par mois.

Mais pourquoi le Gouvernement Français s’intéresse t-il donc à l’E-sport ?

L’E-sport étant extrêmement développé en Corée du Sud et en Amérique du Nord, où il est d’ailleurs possible de décrocher une bourse sportive au même titre qu’un joueur de Football Américain ou de Basketball, l’Europe, et notamment la France accusé d’un retard considérable en la matière. C’est pourquoi Manuel Valls a dépêché deux de ses parlementaires afin de développer l’E-sport dans l’hexagone.

Les plus enthousiastes diront que cela permettra à la discipline de gagner en légitimité, reconnaissance et visibilité, permettant de donner un véritable statut juridique aux joueurs professionnels et aux organisateurs de compétition. D’autres plus pessimistes voit en cette décision une manœuvre afin de toucher la communauté des « gamers » à l’approche des élections présidentielles de 2017 ou encore une nouvelle méthode de taxation à la Française.

En effet, l’industrie de l’E-sport génère un chiffre d’affaire non-négligeable qui fait des envieux : pas loin de 194 millions de dollars à travers le monde, un chiffre pouvant atteindre la barre des 450 millions de dollars en 2017. Inutile de vous dire ce que cela pourrait rapporter à l’état si un impôt sur l’E-sport pouvait être crée…

Une fédération de l’E-sport en France ?

Bien que structurer l’E-sport semble être le meilleur moyen de lever le flou sur cette discipline, plusieurs spécialiste ne semblent pas être convaincu par la création d’une fédération e-sportive. L’E-sport repose en effet sur des jeux, des supports de propriétés intellectuelles qui appartiennent aux éditeurs. Ils peuvent choisir de faire ce qu’ils veulent de leurs droits et interdire des compétitions.

A propos de l'auteur

Dans le cadre de leur formation, WebZeen offre la possibilité à des étudiants d'écrire sur cette plateforme. L'article que vous consultez en est l'un d'entre-eux. N'hésitez pas à donner votre avis sur ce contenu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *