займ без процентов

Le Raspberry Pi : l’informatique minimaliste

Raspberry Pi : pour les anglophones, le jeu de mots prête à rire (proximité entre Pi, le symbole grec et Pie, la tarte) et pour les francophones, il laisse dubitatif. Qui se cache derrière ce nom curieux? Tout simplement un petit ordinateur (vraiment très petit), qui est assez puissant pour remplir des fonctions exercées par la majorité des pc de bureau. Dans cet article, nous allons vous parler du Raspberry Pi, de ses fonctionnalités et de ses différentes versions, bonne lecture!

Qu’est-ce que le Raspberry Pi ?

Le « Pi » est un petit ordinateur qui fait la taille d’une carte de crédit. Il comporte un processeur, de la RAM, et les ports que l’on retrouve habituellement sur un ordinateur normal (USB, ethernet etc…).

On peut donc l’utiliser pour des tâches de tous les jours telles que l’édition de texte, la lecture de vidéos HD, le développement et bien d’autres choses encore.

Il n’est, bien évidemment, pas aussi puissant qu’un véritable PC de bureau, mais son faible prix fait rapidement oublier ses lacunes. En effet, selon les modèles, il peut coûter entre 17 et 37 livres sterling, soit 20-42 euros. Il ne coûte donc rien à remplacer, ce qui est un bel avantage.

Des fonctions pour une utilisation quotidienne

Ces petites machines peuvent également remplir les fonctions pour lesquelles il n’est pas nécessaire de posséder un ordinateur puissant. En effet, elles peuvent être utilisées en tant que NAS (système de stockage de données accessible par le réseau), ce qui permet, par exemple, à une famille de stocker ses films et sa musique sur un emplacement réseau et d’y avoir accès partout dans la maison, sans avoir à investir dans un serveur ou un appareil de type popcorn time. Elles peuvent même être utilisées en tant que « torrent box », c’est-à-dire un support pour le téléchargement de fichiers par l’intermédiaire d’une technologie peer-to-peer.

Fait intéressant : au vu de la faible consommation de ces appareils, certains internautes sont parvenus à bricoler des batteries de moto ou de voiture (que l’on peut trouver en ligne, à moindre coût, chez des revendeurs de type piles-et-batteries.com) pour les alimenter. Plutôt impressionnant!

Raspberry Pi 2

Le Raspberry Pi par Networkshare

Son OS (operating système : programme qui gère le fonctionnement de l’appareil)  est Raspbian. Ce dernier est basé sur Debian, qui est une distribution de Linux. Pour les non développeurs, il s’agit d’un équivalent gratuit de Windows, en open source, c’est-à-dire ouvert aux modifications de tous et redistribuable.

La petite carte peut également supporter d’autres OS de type Ubuntu Mare, Ubuntu Core, OSMC, et même Windows 10 (ce qui est déconseillé, vu la lourdeur et le manque de fiabilité des OS de microsoft).

Les différent modèles

Il existe plusieurs types de Raspberry Pi. Les versions les plus courantes sont la A+ et la B+.

La version A+ est la moins dispendieuse : elle ne comporte qu’un port USB et consomme peu d’énergie, n’a pas de port ethernet et possède 256 mb de RAM.

La version B+ est plus complète et comporte un processeur single-core, 4 ports USB, un port Micro SD mais consomme davantage.

Bref, il s’agit d’un petit appareil pratique, qui permet en prime aux plus jeunes de s’exercer au développement à moindre coût : une petite révolution très sympathique.

 

Crédit image à la une : Raspberry pi first boot by Lungsruck

A propos de l'auteur

Passionné de SEO, j'aime écrire sur tous les sujets, avec une préférence pour la vieille mécanique et la e-cigarette, un vrai hipster!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *