займ без процентов

Des chercheurs trouvent une solution contre l’effet des pets de vache

Des chercheurs trouvent une solution contre l'effet des pets de vache

OK au moment de la lecture de cet article, vous avez certainement pensé que la soirée de Vendredi a été compliquée pour l’équipe de WebZeen mais je vous rassure tout de suite, cette information est tout ce qu’il y a de plus sérieux ! En effet, saviez-vous que les pets de vache sont responsables à hauteur de 25% de la production de méthane qui est un gaz polluant et qui provoque ce que l’on appelle l’effet de serre ? Mine de rien, ce gaz est 25 fois plus dangereux pour notre chère atmosphère que le CO2 dixit l’article publié sur BFM TV.

La bonne nouvelle, c’est que des chercheurs viennent de trouver un procédé permettant de réduire de 30% les émissions de gaz de nos chères vaches via ce que l’on appelle un inhibiteur de méthane. En effet, ce sont des chercheurs de l’Université de Pennsylvanie qui ont mis au point un inhibiteur sobrement dénommé 3NOP. Cet inhibiteur permet donc de réduire de 30% les émissions de gaz comme je vous le disait un peu plus haut et de plus, sans altérer la qualité du lait produit par nos chères copines ni leur organisme.

Pour l’instant, ce procédé est encore en cours d’étude et ne sera certainement pas adopté avant de long mois. Reste maintenant à voir si ce procédé est tout à fait sain ou non pour les vaches sur du long terme…

A propos de l'auteur

Consultant et Chef de Projet Web, je suis aussi Co-Fondateur de WebZeen et créateur du Collectif de Freelances Doogether. Passionné par le WebMarketing, le référencement naturel, les réseaux sociaux et la mobilité, mon objectif au fil de mes articles sera de vous présenter mon point de vue et d'échanger avec vous sur ces différents sujets. Bonne lecture

1 commentaire


  • commenter

    On considère sans doute que ces pauvres vaches ne vivront pas assez longtemps pour qu’on en découvre les effets nocifs sur leur organisme (et le notre par la même occasion).

    On a déjà eu les farines animales et la vache folle n’est ce pas ? c’était aussi sans danger n’est ce pas ?

    Vite un label viande, lait et produit dérivés des bovins et ovins pétant sans chimie et en toute liberté.

    Il faut juste produire moins et mieux, ça évitera notamment le gaspillage insensé auquel on assiste tous les jours.

    Constat 1 août 2015 Répondre


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *