займ без процентов

Quelles solutions quand on a trop de données à gérer ?

Trop de données ?

À l’ère du Big Data, de la Data Intelligence et du Data Mining, les entreprises reçoivent des données en quantités exponentielles à propos de leurs prospects et de leurs clients. Mais obtenir des informations n’est pas tout : encore faut-il pouvoir les trier et les catégoriser, pour pouvoir ensuite les réutiliser à bon escient. Comment faire quand il en arrive trop, et en provenance de sources hétérogènes ? Il existe pour cela des outils efficaces d’hébergement et de gestion de la donnée.

Le secret de la gestion de la donnée

Impossible de se passer d’elle : la donnée est en train de tout avaler sur son passage. Elle force les services marketing et commerciaux des entreprises à revoir de A à Z leurs méthodes de campagnes publicitaires et contribue à éclater la cohérence des bases de données (à cause des sources et des formats variés dont elle est issue). Elle nécessite aussi le recours à des outils spécifiques de gestion de la donnée.

Pourquoi des outils dédiés ? Parce que la donnée est un diamant brut. Elle a besoin d’être décortiquée, analysée, intégrée à l’environnement de l’entreprise, puis transformée en quelque chose d’autre : en une donnée adaptée, en un objet « métier ». Pour cette raison, il est indispensable de passer par des outils :

  • D’intégration à partir de sources multiples
  • D’hébergement de la donnée
  • De gestion de la donnée
  • D’analyse métier
  • D’enrichissement de la donnée

Un outil qui en réunit plusieurs : 2i Bnctech

Les processus d’acheminement, d’hébergement, de gestion de la donnée et d’enrichissement peuvent être englobés dans le concept de Data Intelligence. Celle-ci consiste à créer un espace dédié afin de valoriser les données et de les rendre utilisables par tous les profils de l’entreprise. Tout ce qu’un outil comme 2i de Bnctech permet de faire, et plus encore.

Le principe de 2i Bnctech, c’est de pouvoir à la fois :

  • Recevoir et héberger la donnée, en prenant en compte ses différents formats et la multiplicité des sources ;
  • Raffiner la donnée pour n’en conserver que le cœur qualitatif ;
  • Faciliter son partage auprès des services qui en ont besoin, notamment à travers un CRM qui permet également aux différents profils de la modifier ou de la compléter ;
  • Orchestrer des campagnes commerciales personnalisées, enrichies par une donnée de qualité.

En effet, le pilotage d’une campagne marketing basée sur ces données intelligentes permet de mieux connaître ses prospects et ses clients, et de mieux adapter les offres à leurs besoins.

La Base de Données Unique : la solution aux sources multiples

L’autre problématique liée au trop plein d’informations issues du Big Data, c’est celle de l’hébergement de la donnée. Les structures commerciales, par exemple les grandes surfaces ou les enseignes de distribution (Auchan, Carrefour, Fnac, etc.) doivent gérer des données en provenance de canaux multiples.

Plus le nombre de canaux de diffusion est important, plus il y a de chances d’obtenir des données à valoriser. Mais la variété de ces canaux (sites Internet, applications mobiles ou tablettes, objets connectés, formulaires en ligne ou physiques, campagnes de mailing, carte de fidélité…) et l’hétérogénéité des données reçues posent un défi à la Data Intelligence. Comment combiner ces informations avec pertinence pour en tirer le meilleur parti ?

Là encore, l’outil 2i Bnctech propose une solution : la Base de Données Unique. Celle-ci est édifiée à partir de deux entités qui constituent le Data Dock :

  • Le Data Warehouse, un mode de stockage sur schéma fixe qui gère les données homogènes ;
  • Le Data Lake, un mode de stockage à la volée qui gère les données hétérogènes.

Le Data Dock permet un hébergement de la donnée plus efficient, qui trie les informations reçues et les combine pour une meilleure exploitation destinée aux différents métiers de l’entreprise. Chaque profil de la société peut ainsi piocher dans la Base de Données Uniques en fonction de ses besoins métier.

Le secret d’une bonne gestion de la donnée ? Il réside avant tout dans la qualité des outils utilisés pour son traitement. Et dans le talent de ceux qui les utilisent !

A propos de l'auteur

Passionné par le référencement naturel et social, et surtout motivé par les défis, j'accompagne les entreprises dans leur stratégie de visibilité sur les moteurs de recherche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *