займ без процентов

Quels lecteurs de flux RSS pour remplacer Google Reader ?

Avec l’annonce de l’arrêt de son lecteur de flux RSS le 1 Juillet prochain, Google a fait une paire de déçus sur la toile. Ces derniers doivent désormais se tourner vers de nouvelles solutions pour lire leurs flux RSS… Mais avec tous les lecteurs disponibles sur le marché (payants ou gratuits), comment faire le bon choix ?

Tout comme la plupart d’entre vous qui liront cet article, je suis utilisateur de Google Reader (et je le resterai, je pense, jusqu’au 1 Juillet) et je me suis posé la question d’une alternative. Cet article est donc dans le courant de mes recherches et a pour but de solliciter également vos avis afin de trouver ensemble les meilleures solutions. N’hésitez donc pas à faire vos suggestions de lecteurs de flux RSS en commentaire !

La principale raison qui fait que beaucoup utilisent Google Reader est probablement sa simplicité d’utilisation, mais aussi son fonctionnement sur le Cloud. En effet, l’intérêt de Google Reader est pour moi le fait de pouvoir accéder à son fil d’actualités partout et facilement. C’est donc principalement sur ces critères que je vais sélectionner mon le remplaçant de Google Reader (et gratuit, bien sûr 😉 ).

Il existe de nombreux lecteurs de flux, dont quelques uns se révèlent particulièrement intéressants d’un point de vue application Web et mobile :

Pulse-accueil Flipboard-accueil Feeldy-accueil

Ces trois là sont probablement les plus connus du marché après Google Reader et se révèlent d’excellents compromis. D’ailleurs, ces derniers sont les grands gagnants de la fin de Google Reader ! Ils sont tous gratuits.

Personnellement, je n’en ai pas testé d’autres que ces trois-ci mais de premier abord je trouve que Feedly reste assez pauvre graphiquement comparé aux deux autres. Cependant, il compense amplement par sa simplicité d’utilisation et son information ultra-synthétisée, sans en faire trop. Dommage que l’on ai pas l’aperçu des articles. Par contre, il est très rapide et pour le multi-plateformes, c’est une solution idéale !

Flipoard est à mon goût trop axé sur le visuel. Je trouve la solution intéressante au vue de sa compatibilité avec les réseaux sociaux (l’application est d’ailleurs un « magazine social ») mais j’ai tout de même un peu de mal avec l’interface, trop simpliste.

Enfin, j’aimerais terminer avec Pulse, qui présente une interface très agréable et qui reste simple d’utilisation. Tout comme Google Reader, on peut accéder à son compte à partir de n’importe quel environnement et retrouver ses articles favoris. Récemment, Pulse a mis en place une Web App que j’ai trouvé très soignée. Seul bémol, difficile d’avoir un aperçu global des flux sauvegardés et d’en ajouter de nouveaux.

N’oubliez pas que dans tous les cas et peu importe la plateforme que vous choisirez (même si actuellement je n’ai pas trouvé l’option sur la web app de Pulse), vous avez la possibilité d‘exporter votre liste de flux RSS à partir de Google Reader en réalisant la manipulation suivante :

  1. Cliquez sur la petit flèche à côté de « Abonnements » dans la barre latérale gauche
  2. Choisissez « Gérer les abonnements »
  3. Onglet « Importer/Exporter »
  4. Cliquez sur « Download your data through Takeout »
  5. Cliquez sur le bouton « Créer une archive »
  6. Dans votre nouveau lecteur de flux, rendez-vous dans la section « Importer » et chargez le fichier issu de de Google Reader
  7. C’est terminé !

Si vous avez d’autres suggestions de lecteurs de flux RSS, n’hésitez pas à les partager en commentaire afin que tous les lecteurs WebZeen en profitent !

A propos de l'auteur

"Co-fondateur de WebZeen et consultant en Digital Commerce, je suis avant tout un passionné du Web et nouvelles technologies. Ultra-connecté, un peu Geek et toujours à l'affût de l'actu Digitale, je partage News et réflexions personnelles sur WebZeen à mes heures perdues."

2 commentaires


  • commenter

    Et si vous aimez les flux RSS, la mort de Google Reader peut en fait être vue comme une excellente nouvelle. Le créateur d’Instapaper Marco Arment rappelle ainsi que quand l’outil a été lancé en 2005, avant les iPhones, «il a détruit le marché pour les clients RSS d’ordinateurs. L’innovation s’est complètement arrêtée pour plusieurs années, jusqu’à ce qu’iOS crée un nouveau marché»: «Maintenant, nous serons forcés de remplir le trou que va laisser Reader, et il n’y a pas d’alternative évidente immédiate. On va enfin sûrement voir de l’innovation substantielle et de la compétition entre les applis RSS pour la première fois depuis une décennie.

    nametaG^ 19 mars 2013 Répondre


    • commenter

      @nametaG^ Merci pour votre excellente remarque qui vient apporter un nouveau point de vue sur le fin de Google Reader.

      Il est vrai que maintenant que le « monopole » de Google sur le marché des lecteurs de flux RSS prend fin, de nouvelles solutions risquent de voir le jour.

      Toutefois, je pense pour ma part que Google ne compte pas en rester là et est probablement en train de concocter un nouveau service…

      Affaire à suivre donc !

      Bastien 19 mars 2013 Répondre


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *