займ без процентов

Les voitures autonomes, un secteur très prometteur

Sacré look pour la Google Car

En 2017, les véhicules autonomes arrivent sur nos routes. Considérablement innovants et véritables portes ouvertes sur de multiples opportunités, ces bolides nouvelle génération sont synonymes de progrès. Sont-ils néanmoins fiables ? Au regard de leurs fonctionnalités, principalement la conduite autonome, la question de la sécurité s’avère primordiale.

Des tests sur route engageants

Grâce à la Californie, qui impose aux constructeurs de voitures autonomes de publier leurs chiffres de désengagement, de solides statistiques sur la fiabilité actuelle de ces véhicules sont disponibles. Toutefois, les différents rapports demandés par les autorités sont de qualité variable. Celui de la marque Google est exhaustif et décrit en détail les problèmes que les automobiles ont pu rencontrer. Par exemple, le document déclare que, 56 fois, les conducteurs ont détecté un comportement anormal du véhicule qui aurait pu entraîner des problèmes de sécurité. 13 fois, les conducteurs des Google Cars ont dû prendre le contrôle de la voiture pour éviter « un contact avec un autre objet ».

Bien que cela prouve que les voitures autonomes sont encore loin d’être parfaites, Google n’en reste pas moins confiant. Il  va même jusqu’à expliquer pourquoi ces erreurs de parcours sont essentielles. En effet, les données collectées par les véhicules autonomes sont au coeur de leur apprentissage. Plus ils rencontrent de difficultés, plus les corrections pourront être appliquées sur les algorithmes et logiciels de pilotage. D’après le document fourni par Google, le nombre de désengagements du mode automatique est déjà à la baisse sur l’année 2015.

Quant aux autres constructeurs impliqués dans les tests sur route, on constate que Nissan a parcouru 2 389 km pour 106 désengagements, ou encore que Tesla n’a rapporté aucun désengagement de son système. Bien que ces chiffres soient encourageants, les fabricants visent la perfection statistique car des vies sont en jeu.

Ces tests grandeur nature sont donc d’une importance toute particulière pour l’industrie automobile, qui doit s’assurer que les technologies de conduite autonome sont au point avant d’être commercialisées. C’est pourquoi, General Motors a annoncé un partenariat avec Lyft et pourrait installer des capteurs sur ses voitures non autonomes d’ici la fin de l’année, pour collecter des données destinées à perfectionner les algorithmes.

Il est évident que le marché des véhicules autonomes est en bonne voie et promet une belle réussite. Ces nouvelles autos dévoilent petit à petit leurs secrets et compétences. Pour en apprendre plus sur les voitures autonomes, voici un résumé des cinq choses à savoir. Entre nouvelles technologies, histoire et actualité, ces bolides vous disent tout !

A propos de l'auteur

"Co-fondateur de WebZeen et consultant en Digital Commerce, je suis avant tout un passionné du Web et nouvelles technologies. Ultra-connecté, un peu Geek et toujours à l'affût de l'actu Digitale, je partage News et réflexions personnelles sur WebZeen à mes heures perdues."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *